Contribution à l'étude de la luminescence par stimulation optique dans les sulfures alcalinoterreux : utilisation du sulfure de magnesium en dosimétrie des radiations ionisantes

par François Loup

Thèse de doctorat en Composants, signaux et systèmes

Sous la direction de Jean Gasiot.

Soutenue en 1991

à Montpellier 2 .


  • Résumé

    Cette etude rend compte des premiers developpements visant a obtenir un dosimetre base sur le principe de luminescence par stimulation optique. Dans un premier temps nous avons selectionne un materiau en tenant compte de sa stabilite chimique, de sa sensibilte aux rayonnements ionisants, de son numero atomique effectif et de ses spectres de stimulation et d'emission. Cela a permis de retenir le sulfure de magnesium, materiau ii vi, dont le numero atomique effectif (14) est acceptable en dosimetrie; son spectre de stimulation dans l'infra-rouge (1060 nm) permet l'utilisation d'un laser nd/yag; son spectre d'emission centre a 530 nm rend la detection aisee. Les resultats obtenus sont tres encourageants puisque nous avons montre que par stimulation optique il est possible de detecter des doses inferieures a 10##3 grays pour une irradiation gamma

  • Titre traduit

    Contribution to osl studies in alkaline-earth sulphides: the use of magnesium sulphide in dosimetry


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 101 f
  • Annexes : Bibliogr.: f. 96-101

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TS 91.MON-150

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université Grenoble Alpes (Saint-Martin d'Hères, Isère). Bibliothèque et Appui à la Science Ouverte. Bibliothèque universitaire Joseph-Fourier.
  • Accessible pour le PEB
  • Cote : MF-1991-LOU
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.