Nouvelles utilisations du diylure de diméthyldiphénylphosphonium en synthèse organique

par Anne Darcy-Perraud

Thèse de doctorat en Chimie organique, minérale, analytique et industrielle

Sous la direction de Henri-Jean Cristau.

Soutenue en 1991

à Montpellier 2 .


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Le diylure de dimethyldiphenylphosphonium et de lithium a recemment fait l'objet des premieres etudes de reactivite en chimie organique, montrnt son large interet potentiel, du en particulier a sa forte nucleophilie. Nous presentons une etude de reactivite de ce diylure sur des substrats carbones varies faiblement electrophiles: carbonates, carbamates et thiocarbamates cycliques, isocyanates et carbodiimides. Ces reactions permettent la preparation in situ de monoylures inedits, dont la reaction de wittig sur des composes carbonyles aboutit a la synthese enchainee d'esters, amides, amidines vinyliques de stereochimie e, ainsi que d'heterocycles soufres. Nous proposons ensuite les premieres etudes de reactivite du diylure sur des substrats soufres tri- ou tetracoordines: sulfoxydes, sulfones, sulfates, sulfinates, sulfonates. Dans les deux derniers cas, une reaction ulterieure d'olefination est une voie de synthese one-pot aisee de sulfoxydes et sulfones vinyliques de stereochimie e. La reaction du diylure sur un sulfinate chiral se fait avec inversion de configuration. Enfin, une partie du travail presente les premiers essais de modulation de la reactivite par complexation metallique du diylure

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : [5], 171, [7] f

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire. Section Sciences.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TS 91.MON-142
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.