Hydrogénation sélective du parachloronitrobenzène sur les métaux supportés à base de platine et de ruthenium

par Amina Tijani

Thèse de doctorat en Biochimie. Biologie moléculaire et cellulaire

Sous la direction de François Figueras.

Soutenue en 1991

à Montpellier 2 .


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    L'hydrogenation du parachloronitrobenzene (cnb) pour produire selectivement la parachloroaniline (can) sans hydrodechloration ulterieure a ete etudiee. La reduction est effectuee a 30c et pression atmospherique sur des catalyseurs supportes a base de platine et de ruthenium en phase liquide. L'effet de structure et d'alliage sur l'activite initiale et la selectivite ont ete discutes. Cette etude confirme le mecanisme reactionnel a plusieurs etapes, deja rapporte, pour la production de bons rendements en parachloroaniline. Sur ruthenium, l'hydrogenation du cnb conduit a un rendement de 100% en can, alors que le platine, plus actif, apporte une selectivite accordable qui peut etre amelioree par introduction d'un second metal m (m=zn, sn, ge, pb, al) particulierement le zinc et/ou par utilisation de tio#2 reduit a haute temperature comme support. La cinetique de reduction obeit a un modele de langmuir-hinshelwood modifie avec adsorption competitive entre cnb et l'hydrogene. Les constantes de vitesse et les coefficients d'adsorption deduites de la loi de vitesse changenet avec la structure du catalyseur et la presence de metal ajout

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 200 f
  • Annexes : Notes bibliogr

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire. Section Sciences.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TS 91.MON-074
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.