Arylation de nucléophiles soufrés, phosphorés et halogénés catalysée par des complexes du nickel et du palladium

par Djaswir Darwis

Thèse de doctorat en Chimie organique, minérale, analytique, industrielle

Sous la direction de HENRI JEAN CRISTAU.

Soutenue en 1991

à Montpellier 2 .


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    La reaction d'arylation de nucleophiles catalysee en milieu homogene par des complexes du nickel et du palladium a ete etudiee en fonction d'une part du degre d'oxydation (zero ou deux) de ces metaux et de leurs ligands (azotes, phosphores ou halogenes) et d'autre part de la nature du nucleophile (thiophenolate, phosphine, phosphite et halogenures d'ammonium). Cette etude a mis en evidence le double role (de nucleophile et de ligand) joue par le substrat a aryler, dans le processus d'addition-oxydante et d'alimination-reductrice sur le metal et a trouve une application dans l'echange brome-iode des halogenobenzenes

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 140 f

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire. Section Sciences.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TS 91.MON-011
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.