Etude de monomères acryliques et thioacryliques soufrés et phosphorés

par Martine Cerf

Thèse de doctorat en Chimie

Sous la direction de Daniel Paquer.

Soutenue en 1991

à Metz .


  • Résumé

    Différentes familles d'acrylates ou de thioacrylates soufres et phosphores sont décrites. Ces monomères acryliques sont principalement obtenus par diverses condensations de produits soufres et phosphores sur des dérivés acryliques. Leur synthèse repose donc en premier lieu sur la préparation de produits de départ contenant du soufre et/ou du phosphore. Des alcools et des chlorures soufres, des mercaptans, des chlorures de (thio)phosphoryle, des acides dithiophosphoriques contenant des substituants variés ont ainsi été préparés. Suite à ces préparations, ont été synthétisés : des acrylates soufres : soit par estérification de l'AA ou l'AMA par des alcools sulfurés soit par C. T. P. De chlorures sulfures avec l'AK ou le MAK. La deuxième voie a pu être généralisée à un grand nombre de chlorures sulfures avec des rendements satisfaisants. Certains de ces monomères sulfurés ont été oxydés avec le peroxyde d'hydrogène en sulfoxydes et en sulfones avec des rendements quasi-quantitatifs. Des thioesters acryliques : différentes méthodes décrites dans la littérature ont été testées. Les facteurs influencant la thioestérification ou l'addition de Michael (réaction compétitive) ont été déterminés. Une nouvelle méthode de synthèse a alors été mise au point. Les rendements observés sont convenables et meilleurs que ceux annoncés dans la littérature. Des thioesters acryliques sulfoxydes ont également été synthétisés par oxydation de thioesters acryliques sulfurés avec le peroxyde d'hydrogène. Des acrylates phosphores : le phosphore a été introduit sous forme d'esters phosphoriques, mono et dithiophosphorique. Les réactions testées présentent une mise en oeuvre aisée et permettent d'obtenir les produits avec des rendements quasi-quantitatifs. Des acrylates contenant du soufreet/ou du phosphore dans la partie alpha du système acrylique ont été synthétisés à partir de l'[alpha]-hydroxyméthyl et de l'[alpha]-bromométhyl acrylate d'éthyle. La plupart des monomères acryliques obtenus sont nouveaux. Ces divers travaux ont conduit à trois brevets déposés par la société ATOCHEM, un quatrième est en cours d'étude

  • Titre traduit

    Study of sulfuretted and phosphorated acrylic and thioacrylic monomers


  • Résumé

    Acrylic and thioacrylic monomers containing sulfur and/or phosphorus are described. They are mainly obtained by different condensations of sulfuretted and phosphorated compounds on acrylic derivatives. First, the compounds containing sulfur and/or phosphorus have been prepared such as sulfuretted alcohols and chlorides, mercaptans, (thio)phosphoryl chlorides, dithiophosphoric acids, many of them with various radicals. Thus, acrylic monomers have been synthesized from these products : sulfuretted acrylic monomers : either by esterification of AA and AMA with sulfuretted alcohols or by P. T. C. Of AK and MAK with sulfuretted chlorides. The last method has been applied to a great number of sulfuretted chlorides with good yields. Some of these compounds have been oxidized in sulfinyl and sulfonyl derivatives by action of hydrogen peroxide. Yields are almost quantitative. Thioacrylic monomers : different methods described in the literature have been tested. The main factors which have an influence on the "thioesterification" or Michael addition (by side reaction) have been determined. A new way has therefore been focused. Yields obtained are good and usually better than those cited of the literature. Phosphorated acrylic monomers : phosphorus has been introduced in the form P(V) as phosphoric, or as mono or dithiophosphoric esters. The work-up of most of the reactions tested are easy and allow to obtain products with good yields. Sulfur and phosphorus have been introduced by similar ways in [alpha] of the acrylic system from either ethyl [alpha]-hydroxymethyllacrylic ester or ethyl [alpha]-bromomethylacrylic ester. Most of the synthesized monomers are new. Three patents have been registered by ATOCHEM, and an other one is at present time being studied

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (187 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 168-187

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Lorraine. Direction de la documentation et de l'édition. Bibliothèques Metz et Moselle.
  • Non disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.