La place de l'hébreu dans le Tractatus Theologico-Politicus et le Compendium Grammatices Linguae Hebraeae de Baruch de Spinoza

par Philippe Cassuto

Thèse de doctorat en Philosophie

Sous la direction de Pierre Cariou.

Soutenue en 1991

à Lyon 3 .


  • Résumé

    Etant donne l'actualite de spinoza et le grand nombre d'editions et de traductions du ttp, il etait important de faire le point sur une dimension negligee: celle de l'hebreu chez cet auteur. Cette langue est particulierement presente dans le ttp et dans le cglh. Qui dit place, entend spatialite. En effet, l'hebreu est physiquement present dans ces ouvrages, mais il est egalement la a travers le latin qui ne fait que le transcrire et les citations bibliques qui abregent de trop longs passages. Entre le latin et l'hebreu, spinoza a choisi la forme du commentaire contre l'interpretation. L'hebreu est analyse grammaticalement par spinoza, mais sa grammaire est restee inachevee. Nous avons tente de constituer un dictionnaire hebreu-latin a partir des traces que spinoza nous a laissees. On verifie ensuite l'application des regles du cglh dans le ttp. L'etude de l'hebreu par spinoza l'amene a une conception tres originale du texte et de la textualite. L'articulation latino-hebraique reproduit en un certain sens l'articulation qui existe dans la bible hebraique entre le texte de l'ecriture et le texte de la lecture. Cette articulation se reproduit ensuite dans le commentaire. Spinoza ne cite qu'une seule fois le targum, cette paraphrase arameenne de la bible hebraique, mais il s'y concentre toute sa conception du texte. Finalement, l'hebreu, comme langue, est la forme essentielle du texte et l'analyse de la langue vient avant celle du texte. La conclusion donne quelques uns des traits que devrait prendre un commentaire du ttp, qui est lui-meme un commentaire de la bible hebraique. Ainsi fonctionne la chaine de la tradition, l'ecriture reste la base de la lecture.

  • Titre traduit

    The place of hebrew in the tractatus theologico-politicus and in the compendium gram- matices linguae hebraeae of baruch spinoza


  • Résumé

    In consideration of the great actuality of spinoza and in view of the large number of tractatus theologico-politicus' editions and translations, we need to examined a neglected point: the hebrew among this author. This language is particularly present in the ttp and in the cglh. If you say place, you say also spatiality. In fact, the hebrew is physically present in those two books, but that language is also present through the latin which only transcrite the hebrew, and through the biblical citations which resume too longer passages. Between the latin and the directly bound hebrew, spinoza prefered the commentary's form on the interpretation's form. The hebrew is grammatically analysed by spinoza, but his grammar stayed uncompleted. We try to consstituated a hebrew-latin dictionary from the traces which spinoza let to us. After that we verify the application of the cglh's rules in the ttp. The study of hebrew by spinoza conducted him to a very original conception of the text and of the textuality. The latin-hebrew articulation reproduce in part the articulation which exist in the hebrew bible between the text of the scripture and the text of the lecture. That articulation recur in the commentary. Spinoza cited only one time the targum, that aramean paraphrase of the hebrew bible, but in that citation all his text's conception is concentrated. Finally, the hebrew, as language, is the essential form of the text and the analysis of that language preceded the analysis of the text.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (346, 114 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 341-346. Notes bibliogr. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Jean Moulin. Bibliothèques universitaires.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Bibliothèque Diderot LARHRA (Lyon).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 1991 CAS (1-2)
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.