Banques, commerce extérieur et monnaie, supports d'indépendance économique : l'exemple beninois

par Maxime Bertin Akpaca

Thèse de doctorat en Sciences économiques

Sous la direction de Jean-Michel Servet.

Soutenue en 1991

à Lyon 2 .


  • Résumé

    En 1974 et 1975, les pouvoirs publics du Bénin ont nationalisé les banques banques primaire du pays. Au delà de considérations d'ordre socialiste, cette mesure peut être interprétée comme une politique qui visait à promouvoir une indépendance économique nationale. La problématique de notre thèse interroge la "stratégie" de nationalisations bancaires comme une mesure pertinente, pour promouvoir l'indépendance économique, fréquemment conçue comme base du développement, en Afrique. En recourant, d'abord, à l'histoire, nous constatons que la dépendance économique du Bénin est née de relations commerciales nouées, depuis les environs du 16e siècle, avec l'Europe. Cela nous aide, par la suite à soutenir que le commerce exterieur mériterait - plus que les banques ou la monnaie - de constituer une pierre angulaire dans les stratégies contemporaines de promotion d'indépendance et de développement. Par ailleurs, en dressant un bilan de près de quatorze années d'activités des banques nationalisées, nous soutenons que l'expérience béninoise n'a fondamentalement rien changé aux conditions d'extraversion économique du pays. Nous montrons, au contraire, qu'en se concrétisant sous la forme d'une simple étatisation des banques, cette expérience aura favorisé une fragilisation de l'ensemble du système financier et économique national.

  • Titre traduit

    Banks, foreign trade and money, economic independence media : the case of Benin


  • Résumé

    In 1974 and 1975, the authorities of Benin made banks national. Beyond the socialist considerations, that measure may be interpreted as a policy aiming at promoting a national economic independence. The subject matter of our essay examines the banks' nationalization 'strategy' as a relevant measure to promote economic independence, frequently devised as a basis for development in Africa. First of all, a historical survey shows that economic dependence of Benin was born out of secular commercial relationships with Europe. This leads us to defend that foreign trade would deserve - more than banks and money - to be the corner stone in the contemporary strategies of independence and development promotion. Besides, the evaluation of fourteen years of activities of the nationalized banks suggests that the experience of benin has fundamentally changed nothing to the conditions of economic extraversion of the country. On the contrary, it was concretely a simple state control that made the whole financial and economic system of the country fragile.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Notes : Thèse non corrigée

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Lumière. Service commun de la documentation. Bibliothèque Chevreul.
  • Non disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Bibliothèque Cujas de droit et de sciences économiques (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : R/Y91-017
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.