Le syndrome d'hyperstimulation ovarienne au cours des protocoles de f. I. V. E. T. Avec usage d'agonistes de la lhrh

par MICHEL YEZNIKIAN

Thèse de doctorat en Médecine

Sous la direction de Alain Brémond.

Soutenue en 1991

à Lyon 1 .


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Où se trouve cette thèse ?