Chimie organométallique de surface sur métaux : application à l'hydrogénation de substrats polyfonctionnels

par Blaise Didillon

Thèse de doctorat en Sciences. Chimie organométallique de surface

Sous la direction de Jean-Marie Basset.

Soutenue en 1991

à Lyon 1 .

Le jury était composé de Jean-Marie Basset.


  • Résumé

    La reaction controlee entre sn(n-c#4h#9)#4 et rh#s-h/sio#2 permet la synthese d'une nouvelle famille de catalyseurs. Ces solides presentent a leur surface des fragments hydrocarbones et repondent a la formule brute rh#a(sn(n-c#4h#9)#x/sio#2 ou a>1 et 1<x<3. La genese de ce nouveau materiau est decrite en detail et ses proprietes catalytiques sont testees dans la reduction d'un aldehyde - insature, le citral. Alors que l'echantillon monometallique ou le catalyseur bimetallique totalement depouille de ses groupements butyles (x=0) ne sont absolument pas selectifs dans la reduction de l'aldehyde insature en alcool insature, le systeme rh#ssn(n-c#4h#9)/sio#2 (a=1, x=2) s'est avere tres selectif et tres actif, puisque le rendement en geraniol+nerol atteint 95% a 25c sous 76 bar d'hydrogene

  • Titre traduit

    Surface organometallic chemistry of metals applied to the reduction of poly-functional substrates


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (236 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 225-236

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Claude Bernard (Villeurbanne, Rhône). Service commun de la documentation. BU Sciences.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.