Transfert de gènes chez le poulet à l'aide des vecteurs rétroviraux aviaires dérivés des ALV : études de l'expression des gènes transférés chez l'embryon à un stade précoce de développement

par Jean-Luc Thomas

Thèse de doctorat en Sciences. Différenciation, génétique et immunologie

Sous la direction de Gérard Verdier.

Soutenue en 1991

à Lyon 1 .

Le président du jury était Gérard Verdier.


  • Résumé

    Le travail presente dans cette these s'inscrit dans un projet de transgenese chez le poulet a l'aide de vecteurs retroviraux aviaires. Les resultats obtenus concernent specifiquement l'etude de l'expression retrovirale chez l'embryon de poulet inocule a un stade precoce du developpement (0 h et 24 h d'incubation). L'etude par immunocytochimie anti-cap27 (proteine majoritaire de la capside) de l'expression du virus rav-1 (rous associated virus type 1) chez des embryons de 6 jours et de 72 h inocules a 24 h a permis de constater, entre ces deux stades de developpement, une large diffusion de l'expression virale a un grand nombre de tissus issus des 3 feuillets embryonnaires initiaux (ectoderme, mesoderme, endoderme). Seul le systeme nerveux exprime le virus de facon tres circonscrite. La cinetique de viroproduction a partir des broyats d'embryons met en evidence un phenomene d'extinction de la viroproduction a 96 h d'incubation ce qui rejoint un resultat d'howlett et al. (1987). Le meme cadre d'etude a ensuite ete adopte avec des vecteurs retroviraux defectifs portant le gene marqueur d'expression lacz (vecteur nl). L'etude de l'expression de ces vecteurs helper-free (absence de virus assistants) nl portant les sequences regulatrices issues des rav (rous associated virus) et de l'aev (avian erythroblastosis virus) montre une faible efficacite d'infection des embryons de 0 h et 24 h d'incubation. L'expression de 3 types de vecteurs, les nla, nlb et nl53 porteurs des ltr de rav-1, rav-2 et aev respectivement, ne semble pas restreinte a un tissu somatique particulier. En ce qui concerne la lignee germinale, nous n'avons pu clairement determiner s'il existait un marquage des cellules germinales d'embryons de 72 h ou d'embryon de 96 h, bien que ceci ne puisse etre exclu. Le vecteur nla montre un tropisme d'expression preferentiel pour le cur par rapport aux 2 autres vecteurs alors que le vecteur nlb montre plutot un tropisme pour le tissu nerveux, aucun tropisme particulier ne peut etre mis en evidence pour le nl53. Cette particularite pourrait etre lie a la nature des la ltr. Des differences de sequences existent au niveau des sequences enhancer qui pourraient suffire a expliquer ce phenomene. Il semble egalement exister une regulation de l'expression des vecteurs au cours du developpement embryonnaire


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (vi-125-34 p. ; non paginé [circa 130] f.)
  • Annexes : Bibliogr. f. 96-125

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Claude Bernard (Villeurbanne, Rhône). Service commun de la documentation. BU Sciences.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.