Aspects moléculaires de l'auto-incompatibilité : analyse d'une lignée autocompatible de Brassica oleracea

par Aline Friry

Thèse de doctorat en Sciences. Biologie végétale

Sous la direction de Christian Dumas.

Soutenue en 1991

à Lyon 1 .

Le jury était composé de Christian Dumas.


  • Résumé

    L'auto-incompatibilite est un mecanisme de la reproduction sexuee des plantes a fleurs qui permet d'eviter l'autofecondation. Cette barriere a la consanguinite se traduit par le rejet de l'auto-pollen par le pistil, et est genetiquement controlee par le locus s unique. Le gene slg (s-locus-gene), lie au locus s, est pluriallelique. L'inhibition de la croissance du tube pollinique se produit lorsqu'il y a identite allelique s entre les deux partenaires. Les produits du gene slg, ont ete identifies cote femelle: les slsg (s-locus-specific glycoproteins) sont synthetisees au cours du developpement floral dans les papilles stigmatiques de brassica oleracea. Malgre les recents developpement apportes par la biologie moleculaire, les mecanismes de reconnaissance et de rejet de l'auto-pollen ne sont pas encore elucides. Nous nous proposons d'aborder l'etude de l'auto-incompatibilite en analysant une lignee de brassica oleracea presentant un phenotype autocompatible. Cette plante particuliere a ete generee au cours du maintien d'une lignee p57 auto-incompatible. Le criblage differentiel de 2 banques d'adnc de stigmates provenant des 2 lignees (p57 si: autoincompatible et p57 sc: autocompatible), a permis l'isolement d'adnc presentant des homologies de sequence avec le gene s connu. L'analyse d'un clone issu de la lignee p57 sc revele que cette plante a acquis un allele s recessif. Une comparaison des sequences des alleles s recessifs et dominants nous conduit a proposer une hypothese permettant d'expliquer la difference de comportement biologique des produits des 2 classes d'alleles s


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (48 f.-[47] f. de pl.-[2] dépl.)
  • Annexes : Bibliogr. f. 42-48

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Claude Bernard (Villeurbanne, Rhône). Service commun de la documentation. BU Sciences.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.