Etude de protéines fongiques, inducteurs de nécroses et de protection chez le tabac

par Françoise Mouton-Perronnet

Thèse de doctorat en Sciences. Biochimie

Sous la direction de Maud Bruneteau.

Soutenue en 1991

à Lyon 1 .

Le jury était composé de Maud Bruneteau.


  • Résumé

    Une precipitation des filtrats de culture de quatre especes non pathogenes pour le tabac et dites incompatibles (p. Cinnamomi, p. Cryptogea, p. Capsici, p. Parasitica) et d'une espece faiblement pathogene (p. Parasitica var. Nicotianae), suivie d'un fractionnement par chromatographie sur echangeurs d'ions, ont conduit a l'isolement de proteines ayant pour noms respectifs la cinnamomine (gci), la cryptogeine (gcy), la capsiceine (gca), la parasiticeine (gpa) et la nicotianine (gni). Ces cinq proteines induisent des necroses foliaires sur les plants de tabac et un etat de protection vis-a-vis du pathogene, mais l'intensite est variable selon les especes: gni, gpa et gca sont moins necrosantes que gcy et gci, par contre elles induisent un etat de protection superieur. L'analyse structurale de ces eliciteurs proteiques a permis de montrer la relation structure-activite tres etroite. En effet, ces cinq proteines, de meme masse moleculaire voisine de 10000 da, ont une structure primaire determinee par sequencage tres proche. Les differences essentielles se situent au niveau des extremites n et c terminales regroupant ainsi les proteines: gni, gpa, gca d'une part et gcy, d'autre part, comme pour l'activite biologique. L'analyse du filtrat de culture d'une espece fortement pathogene du tabac ne possedant pas les activites de necroses et de protection, a egalement ete envisagee. Le fractionnement conduit a l'isolement de fractions complexes de nature glycoproteique dont la partie proteique contient les memes acides amines que ceux des proteines necrosantes. La glycosylation semble donc intervenir dans l'induction des necroses


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (153 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 139-153

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Claude Bernard (Villeurbanne, Rhône). Service commun de la documentation. BU Sciences.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.