Phénotype et recrutement des cellules du granulome expérimental à Corynebacterium pseudotuberculosis chez les ovins

par Michel Pépin

Thèse de doctorat en Sciences

Sous la direction de Pierre Pardon.

Soutenue en 1991

à Lyon 1 .

Le jury était composé de Pierre Pardon.


  • Résumé

    Les bacteries capables de parasitisme intracellulaire facultatif induisent frequemment la formation de granulomes. Pour elucider les mecanismes immunitaires qui concourent a la formation de ces lesions, un modele de granulome induit par coryneacterium pseudotuberculosis, agent causal de la lymphadenite caseeuse des ovins et des caprins, a ete developpe chez le mouton. L'injection sous-cutanee de 10#8 bacteries entraine la formation de granulomes au site d'inoculation et dans les ganglions drainants, suivie de localisations secondaires dans d'autres ganglions et dans les poumons. Cette focalisation survient tres tot apres l'inoculation et est accompagnee des signes caracteristiques de l'inflammation aigue. L'etude du recrutement des polynucleaires neutrophiles a montre que ces phagocytes ont un role determinant seulement dans les phases precoces de l'infection; l'examen histopathologique des ganglions a montre que les lesions primaires se transforment rapidement en granulomes a centre necrotique, formes de macrophages (m0s) et le lymphocytes. L'utilisation in situ de trois anticorps monoclonaux (acms om1, om2 et om3) diriges contre les m0s ovins a montre que les m0s om1+ se concentrent en une couche dense autour de la necrose centrale, et peuvent se differencier en cellules epithelioides. Les deux acms om2 et om3, marquant des sous-populations de m0s distinctes, conduisent a differencier deux types de granulomes selon leur richesse en cellules epitheloides. Par immunohistologie, il a ete monte que les lymphocytes t etaient distribues dans une zone situee entre les m0s et la coque fibreuse externe, avec une accumulation relative de lymphocytes t cd8+ et t19++. Cependant, les lymphocytes cd4+ predominent dans les granulomes riches en cellules epithelioides alors que les lymphocytes cd8+ sont plus nombreux dans les granulomes pauvres en cellules epithelioides. Ces resultats montrent que le macrophage joue un role essentiel, probablement sous la dependance de facteurs secretes par les lymphocytes t, dans la regression ou la persistance des lesions granulomateuses induites par c. Pseudotuberculosis chez les ovins


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (108 f.-[29] f. de pl.)
  • Annexes : Bibliogr. f. 84-101

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Claude Bernard (Villeurbanne, Rhône). Service commun de la documentation. BU Sciences.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.