Marques des difficultes rencontrees par des migrants arabophones dans l'organisation discursive et moyens employes pour les contourner

par HASSAN BOUJGHAGH

Thèse de doctorat en Linguistique

Sous la direction de Michel Glatigny.

Soutenue en 1991

à Lille 3 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Ont ete enregistres par magnetophone six migrants d'origine maghrebine - venus travailler en france depuis une quinzaine d'annees en train de converser en langue francaise ("conversation exolingue"). Le but etait d'examiner quelques activites de reformulation dans leur discours. En d'autres termes, l'objectif etait d'observer certaines difficultes qu'eprouve le migrant qui communique dans une langue qui n'est pas la sienne donc, avec des moyens linguistiques souvent tres limites. Ces difficultes peuvent se manifester aussi bien par des repetitions, des hesitations et des ruptures du discours que par des phenomenes de "paraphrasage" et d'"evaluation". Ces phenomenes peuvent etre egalement consideres comme des indices qui prouvent que le locuteur est en train de faire des efforts, de "lutter" pour resoudre des problemes de communication.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Charles de Gaulle. Service commun de la documentation.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 50.377-1991-8
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.