Interaction sols-structures : modélisation et résolution numérique

par Boubaker Bencheikh

Thèse de doctorat en Génie civil

Sous la direction de Isam Shahrour.

Soutenue en 1991

à Lille 1 .


  • Résumé

    Le dimensionnement des ouvrages en Génie Civil nécessite souvent la prise en compte des conditions de contact et d'interface sols-structures. Les recherches en cours visent à améliorer les méthodes de calcul des ouvrages par une meilleure connaissance du comportement des matériaux et des interfaces. Le présent travail constitue une contribution dans ce sens. Il comporte deux parties. Dans la première partie, un module de calcul «PECJOIN» a été mis au point et intégré dans le code «PECPLAS». Le module développé permet la prise en compte des conditions de contact et d'interface entre solides. Plusieurs modèles d'interface (Goodman, Ghaboussi, Katona, Ressorts, Mohr-Coulomb non associé et les nouveaux modèles) ont été implantés. Les tests effectués avec le code montrent, d'une part, l'importance qu'il faut accorder au comportement de l'interface et, d'autre part, l'importance du choix du modèle en fonction du type d'interface (lisse ou rugueuse). Ces résultats mettent en évidence la nécessité de développer des modèles capables de reproduire des phénomènes importantes (dilatance par exemple) dans le comportement des interfaces. Dans la deuxième partie, un modèle de comportement est mis au point et validé. Ce modèle comporte les principaux concepts utilisés dans la modélisation des sols (écrouissage isotrope, état caractéristique, état critique, radoucissement). L'introduction du concept de l'écrouissage cinématique à mémoire discrète, a permis de généraliser le modèle aux chargements cycliques. Les versions monotone et cyclique du modèle sont validées sur des essais de cisaillement sols-structures. Ensuite, une étude de la sensibilité du modèle par rapport à ses paramètres a été effectuée. Enfin, le modèle a été intégré dans le code PECPLAS. Un test du modèle sur le problème de la boîte de cisaillement a permis de vérifier son bon fonctionnement. Par ailleurs, le modèle a été validé sur des essais de pieu réalisés en cuve

  • Titre traduit

    Soils-structures interaction : modelling and numerical resolution


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (143 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 116-120

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université des sciences et technologies de Lille (Villeneuve d'Ascq, Nord). Service commun de la documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 50376-1991-224
  • Bibliothèque : CentraleSupélec. Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : A8 53733
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.