Sédimentologie et stratigraphie séquentielle dans les formations emsiennes d'Ardenne méridionale

par Irfan Cibaj

Thèse de doctorat en Géoscience

Sous la direction de Jean-Louis Mansy.

Soutenue en 1991

à Lille 1 .


  • Résumé

    L'analyse sédimentologique et séquentielle des Grès de Vireux et des Schistes de Chooz (Dévonien inférieur de l'Ardenne) permet de reconstituer l'architecture du dépôt. La sédimentologie des faciès conduit à estimer la profondeur relative; l'analyse séquentielle fournit un découpage de la série en unités emboîtées. Les différents milieux de sédimentation sont caractérisés par une étude sédimentologique fine des faciès. Un paléoprofil topographique est reconstitué. L'agencement et l'épaisseur des faciès du domaine marin ouvert caractérisent une côte à faible énergie. Cinq ordres de séquences emboîtées ont été distingués et regroupés en trois groupes: les séquences à haute résolution, les paraséquences et les séquences d'échelle sismique. Les séquences à haute résolution comprennent: d'une part les séquences à très haute fréquence (THF, 20 Ka), d'autre part les séquences à haute fréquence (HF, 100 Ka) toutes deux résultent d'une variation eustatique du niveau de la mer. On associe la durée de 100 Ka avec les cycles d'excentricité de l'orbite terrestre et la durée de 20 Ka avec les cycles de précession de l'orbite terrestre, (cycles de Milankovitch). Les paraséquences (durée 700-900 Ka) résultent d'une variation tectono-eustatique du niveau de la mer. Les séquences d'échelle sismique (durée supérieure au million d'années) comprennent: d'une part les séquences à moyenne fréquence (MF, durée 1-2 Ma), d'autre part la séquence à basse fréquence (BF, durée supérieure à 3 Ma). Toutes deux résultent de la variation du niveau de la mer induite par les mouvements tectoniques

  • Titre traduit

    Sedimentology and sequential stratigraphy of Emsian Formations in south Ardenne


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (223 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 193-212

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université des sciences et technologies de Lille (Villeneuve d'Ascq, Nord). Service commun de la documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 50376-1991-210
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.