Études spatiales en lumière polarisée : préparation de l'instrument POLDER

par Jean-Claude Roger

Thèse de doctorat en Laser, molécules et rayonnement atmosphérique

Sous la direction de Richard Santer.

Soutenue en 1991

à Lille 1 .


  • Résumé

    Lors de ses interactions avec le système Terre-Atmosphère, le rayonnement solaire naturel se polarise. Le travail présenté ici participe aux études d'accompagnement de l'expérience POLDER. Cet instrument dédié à la mesure de la polarisation et de la bidirectionnalité du rayonnement solaire réfléchi par le système Terre-Atmosphère est actuellement retenu en phase B sur la plate-forme ADEOS de l'Agence Spatiale Japonaise. Après un rappel des différentes sources de la polarisation, une première étude aborde le dépouillement de photographies originales de la Terre en lumière polarisée prises à partir de la navette spatiale américaine. L'utilisation de références bien connues au-dessus des zones océaniques claires (diffusion moléculaire, glitter. . . ) ont permis un étalonnage approché, cohérent sur l'ensemble des scènes. La comparaison avec des modèles existants a fait apparaître des polarisations très faibles au-dessus des zones désertiques ou neigeuses. Au-dessus de plusieurs îles, la polarisation observée sur les sols est en bon accord avec les mesures «terrain» effectuées sur les couverts végétaux. Enfin, l'étude d'une scène côtière largement polluée a confirmé la netteté de l'information accessible sur les aérosols. La deuxième partie du travail se consacre à la préparation de l'expérience POLDER et plus particulièrement au développement d'un outil de calculs du signal en entrée de POLDER. Cet outil nous a permis de traiter le problème de l'optimisation des performances instrumentales et de déterminer les précisions théoriques de l'étalonnage absolu des canaux «courtes longueurs d'onde». Cet étalonnage, basé sur la diffusion moléculaire, est réalisé sur la luminance totale et sur la luminance polarisée et, est validé expérimentalement sur des données aéroportées

  • Titre traduit

    Remote sensing in polarized light : the POLDER experiment backgroung


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (pagination multiple [ca 145] p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. [5] p.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université des sciences et technologies de Lille (Villeneuve d'Ascq, Nord). Service commun de la documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 50376-1991-172
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.