Étude d'un nouveau système intumescent "retard au feu" : pyrophosphate diammonique-pentaérythritol : application au polypropylène

par Najib Ouassou

Thèse de doctorat en Spectrochimie

Sous la direction de Jean-Marie Leroy.

Soutenue en 1991

à Lille 1 .


  • Résumé

    Le présent travail concerne le nouveau système d'additifs : pyrophosphate diammonique-pentaérythritol dans le polypropylène isotactique, son objectif est d'apporter une contribution à la connaissance du mécanisme retardant de flamme à partir d'additifs développant un phénomène d'intumescence. Dans un premier temps, l'efficacité des additifs est évaluée. L'association du PY et du PER engendre un effet de synergie qui améliore notablement la propriété «retard au feu» par développement d'un «bouclier thermique» charbonneux et intumescent à la surface de la formulation. Ensuite, l'étude concerne le mécanisme de formation du revêtement charbonneux intumescent à partir des additifs. Dans une première étape, les précurseurs de carbonisation se forment à partir des esters (produits de la réaction entre les additifs) dans le domaine de température 240-280°C. Aux températures supérieures (T>280°C), le matériau intumescent se développe à partir de ces précurseurs principalement par un mécanisme radicalaire. Pour T>350°C, l'évolution de la structure intumescente conduit à un résidu charbonneux non expansé par un phénomène de déshydrogénation, désalkylation-condensation. Finalement, le mécanisme de protection est expliqué par l'existence de réactions entre les produits de la dégradation thermo-oxydante du polymère et les espèces phosphates issues de la dégradation du mélange des additifs. L'étude comparative des formulations (PP-PY-PER) et (PP-polyphosphate d'ammonium-PER) montre que la propriété «retard au feu» est fonction du phosphate utilisé. Les résultats permettent de proposer que les formulations qui développent, lors d'un traitement thermique, un revêtement intumescent doivent, pour être efficaces, générer des espèces acides stables

  • Titre traduit

    Study of new intumescent additives mixtures : diammonium pyrophosphate-pentaerythritol : application to fire retardance of polypropylene


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (146 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. en fin de chaque chapitre

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université des sciences et technologies de Lille (Villeneuve d'Ascq, Nord). Service commun de la documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 50376-1991-108
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.