Modélisation et simulation des trajectoires d'électrons de haute énergie utilisées en C. E. M. S, construction d'un appareil C. E. M. S. Et applications : mesures sur un ruban métallique amorphe

par Nirina Randrianantoandro

Thèse de doctorat en Physique

Sous la direction de Antoine Khater.

Soutenue en 1991

à Le Mans , en partenariat avec Université du Maine. UFR de sciences exactes et naturelles (Le Mans) (autre partenaire) .


  • Résumé

    Des études menées simultanement en spectrometrie mossbauer en transmission et en réflexion sur des rubans métalliques amorphes traités à differentes températures ont montré d'une part que les surfaces se cristallisent avant le cur et d'autre part que les processus de cristallisation différent selon les faces. Ceci peut s'interpreter par une différence de structure (topologie et/ou chimique) à travers l'épaisseur du ruban à l'état brut de trempe, induite au cours du processus de solidification rapide. Parallelement l'évolution de la texture magnétique observée montre que l'état des contraintes en surface gouverne celui de l'ensemble du ruban. Pour mieux apprécier les profondeurs analysées par i. C. E. M. S. Et pour mieux comprendre le mécanisme de transfert des électrons de conversion (5-15 kev), témoins de l'absorption résonnante, nous avons mis en oeuvre deux methodes de simulation décrivant les trajectoires électroniques dans un matériau homogène. Les deux algorithmes reposant sur le modèle de perte d'énergie continue de Bethe (1933) différènt selon la manière avec laquelle on décrit l'évolution de l'électron à travers la matière; le premier est basé sur un critère géometrique, le second énergetique. En plus de la fonction de transfert, cette derniere methode permet d'accéder directement à des informations utilisables pour interpreter des spectres obtenus par d. C. E. M. S. (differential conversion electron mossbauer spectroscopy), telles la distribution en énergie de sortie et la distribution en profondeurs d'émission. Les résultats exposés dans ce travail sont comparables avec ceux résultant de simulations proposées par liljequist et al.

  • Titre traduit

    Modelling and simulation of transmission of high energy electrons in cems, construction of an experiment and cems measurements on metallic glass ribbons


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (132 p.)

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Le Mans Université (Le Mans). Service commun de documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : Th.S.1339
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.