Études des résonances acoustiques par des méthodes quasi-harmoniques et impulsionnelles : phase spectrale

par Pascal Rembert

Thèse de doctorat en Physique

Sous la direction de Jean-Louis Izbicki.

Soutenue en 1991

à Le Havre .


  • Résumé

    Différentes méthodes de détection de résonances sont comparées les unes aux autres. Jusqu'à maintenant, les deux méthodes quasi-harmonique (miir) et impulsionnelle permettaient d'obtenir des spectres de rétrodiffusion et des spectres des résonances. La totale équivalence entre les deux méthodes est maintenant assurée : la détermination du mode de vibration d'une résonance d'une cible à géométrie axiale réalisée antérieurement par la miir a été obtenue par une méthode impulsionnelle. La méthode im/re utilisant les parties réelles et imaginaires de la transformée de Fourier du signal diffusé par une cible a été ré-analysée afin de clarifier les résultats qu'elle fournit: l'isolement des résonances. Des mesures réalisées en incidence oblique sur des cylindres et des tubes ont permis d'acquérir de nouveaux résultats expérimentaux : dans le cas du cylindre, l'élargissement des pics de résonances quand l'angle d'indice croit, l'evolution en basse fréquence des fréquences de résonance, la non observation de resonances au-dela du second angle critique; dans le cas d'un tube de longueur infinie, la faible variation des fréquences des résonances de l'onde de Scholte-Stoneley lorsque l'angle d'incidence varie; dans le cas d'un tube limite, des résultats analogues au cas du tube précédent. Les résultats précédents sont utilisés dans la détection et l'analyse des résonances d'une cible plane ou cylindrique recouverte d'absorbant. En particulier, la détection des résonances par la méthode im/re est montrée, le décalage des fréquences de résonances liées à des ondes internes d'un tube recouvert d'un absorbant faible est observé et le fait que l'excitation des ondes de scholte-stoneley ne semble pas gênée par la présence de l'absorbant est mis en évidence


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Annexes : 65 réf.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université du Havre. Service commun de la documentation. Bibliothèque centrale.
  • Accessible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.