Etude de la flexibilite metabolique de clostridium acetobutylicum

par Isabel Vasconcelos

Thèse de doctorat en Microbiologie

Sous la direction de Gérard Goma.

Soutenue en 1991

à Toulouse, INSA .


  • Résumé

    Les mecanismes qui regissent la production de solvants (acetone, butanol et ethanol) par clostridium acetobutylicum ne sont pas completement eclaircis. La possibilite d'orienter les flux metaboliques de carbone et d'electrons vers la synthese du butanol et de l'ethanol et la regulation des enzymes cle du metabolisme primaire de cette bacterie ont ete etudiees. L'utilisation de melanges de substrats de degre global de reduction eleve (glucose+glycerol) favorise la production des alcools et du lactate, au detriment des voies de formation des acides, de l'acetone (laquelle devient nulle) et de l'hydrogene. Une telle orientation des flux metaboliques serait la reponse de la cellule a un niveau intracellulaire en nadh tres important. Ce nucleotide peut etre le facteur responsable de la regulation des oxydoreductases cle chez clostridium acetobutylicum (induction des alcools et butyraldehyde deshydrogenases specifiques du nadh; diminution des activites hydrogenase, dans le sens de production d'hydrogene, et nadh-ferredoxine reductase), lorsqu'une modification du flux d'electrons a lieu. La presence d'intermediaires exogenes de reactions d'oxydoreduction (rouge neutre, methyl ou benzyl viologene) permet egalement de moduler le spectre de produits de la fermentation acetonobutylique, la synthese des composes qui represente soit une perte en energie reductrice (hydrogene), soit en carbone (acetone), etant minoree. Clostridium acetobutylicum est capable d'utiliser des acides organiques exogenes (propionate et valerate) comme accepteurs d'electrons et de les reduire en leurs alcools respectifs (propanol et pentanol). L'assimilation de ces acides n'est pas necessairement couplee a la formation d'acetone


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Annexes : 247 REF

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Institut national des sciences appliquées. Bibliothèque centrale.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 1991/150/VAS
  • Bibliothèque :
  • Accessible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.