Contribution a l'etude des composites a base de liants pouzzolaniques et de bambou

par FATMA CHARMONT MOKHTARI

Thèse de doctorat en Sciences appliquées

Sous la direction de JOSEPH TUSET.

Soutenue en 1991

à Villeurbanne, INSA .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Cette etude contribue a l'elaboration de materiaux de construction valorisant d'une part, des matieres premieres abondantes dans les pays en developpement qui sont les laterites et d'autre part un vegetal abondant generalement dans les memes regions qui est le bambou. Les liants composes de 50% de ciment portland artificiel et de 50% de laterite calcinee presentent des resistances en traction suffisamment importantes, grace au role de la gehlenite hydratee, et des resistances en compression tout a fait acceptables pour etre utilisees avec le bambou comme armature. Ce vegetal est egalement moins attaque sur le plan chimique dans le liant compose que dans le ciment portland artificiel. La mise au point d'une methode de calcul fondee sur les etats limites d'utilisation, permet le dimensionnement d'elements de structure dans le cas d'une sollicitation de flexion, et fixe leur limite d'utilisation. L'emploi de tels elements laisse entrevoir des perspectives interessantes dans le domaine de l'habitat traditionnel dans les pays en developpement


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Annexes : 49 REF

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Institut national des sciences appliquées (Villeurbanne, Rhône). Service Commun de la Documentation Doc'INSA.
  • Accessible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.