Conception et réalisation d'un système de gestion de bases de formulaires

par Mohammed Mizi

Thèse de doctorat en Informatique et automatique appliquée

Sous la direction de André Flory.

Soutenue en 1991

à Lyon, INSA , en partenariat avec LISI - Laboratoire d'Ingénierie des Systèmes d'Information (laboratoire) .


  • Résumé

    L'objectif de cette étude est le développement d'un système de gestion de base de formulaires (S. G. B. F. ) utilisant tous les outils et les mécanismes internes d'un S. G. B. D. , bâti sur le concept de la relation universelle, pour concevoir et manipuler des formulaires. Dans notre étude nous avons abordé les problèmes de conception de description, de manipulation de formulaires ainsi que des applications combinant un ensemble de formulaires, facilités par l'utilisation du concept de la relation universelle. La description du formulaire a été réalisée à partir des structures des relations de la base qui ont permis la création de schémas simples à partir desquels par composition ou par recouvrement (en utilisant des règles d'héritage), on obtient la structure des formulaires. Cette approche a été enrichie par les extensions apportées au modèle relationnel (spécialisation/généralisation) pour offrir plus de flexibilité dans la conception des formulaires en permettant le partage des objets et l'élaboration des versions. La manipulation a été effectuée grâce aux outils hérités du couplage avec le S. G. B. D. Relationnel et des modules propres tels que: calcul, valorisation, archivage, recherche, restitution, etc. . . Une gestion de l'historique des données permet des reconstitutions fidèles des occurrences de formulaires sans risques d'altération lors d'une mise a jour de la base. Le formulaire est un objet de la base de données. Une occurrence de formulaire sera engendrée à partir de une ou plusieurs relations de la base. Une application sera définie comme un ensemble de formulaires subissant des opérations de traitement

  • Titre traduit

    = Conception and realization of a form base management system ( FBMS)


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    The aim of the work deal with the development of form base management system (FBMS) using all tools and intervals mechanisms of a DBMS, built upon the concept universal relation, for to conceive and manipulate forms. We focus on the problems of conception, description, manipulation of forms and applications that combine a set of forms. The description of form is realised from the structure of relations of the Database which allows the creation of sample schema from which we obtain the form structure, by composition (using the inheritance rules). This approach is enriched with the extension of relational model (generalisation/specialization) offering flexibility by abject sharing and manipulation of versions. The manipulation is realised with the tools inherited from coupling with relational DBMS and specific modules : calculation, evaluation, recording, searching, restitution etc. . . The management of historical data facilitate the appropriate occurrence of form without alteration during the update of database. The form is on abject of the database. An occurrence of form will be generated from one or many relations. An application will be defined with form that forms it's interface and data that use it. All forms of an application are stocked in the database. .

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (228p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. P. 221-228

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines. Direction des Bibliothèques et de l'Information Scientifique et Technique-DBIST. Bibliothèque universitaire Sciences et techniques.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : T910520
  • Bibliothèque : Institut national des sciences appliquées (Villeurbanne, Rhône). Service Commun de la Documentation Doc'INSA.
  • Accessible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.