Elaboration d'une méthodologie pour la détermination des flux rejetés par les réseaux d'assainissement unitaires

par Marzouk Cherrered

Thèse de doctorat en Génie Civil et Sciences de la Conception

Sous la direction de Bernard Chocat.

Soutenue en 1991

à Lyon, INSA , en partenariat avec URGC-Méthodes (Lyon, INSA) (laboratoire) .


  • Résumé

    Les études récentes menées sur la pollution véhicullée par les eaux de rnisselement ont mis en évidence son importance, et il est actuellement admis que les réseaux d'assainissement unitaires représentent une source de pollution importante pour l'environnement naturel, en raison des rejets par deversoirs d'orage provoqués par les pluies. Cette étude a permis de mettre en évidence des éléments d'ordre méthodologique permettant l'estimation des rejets unitaires. Cette investigation est basée sur une exploitation de données recueillies sur des études françaises de cas concrets où de tels problèmes se sont posés. L'étude a été réalisée en quatre étapes : - Une étude bibliographique qui a permis de découvrir l'état actuel du problème en termes de méthodes existantes sur les deux plans expérimental et modélisateur et de définir les besoins de recherche. Une analyse et -une exploitation d'études françaises qui ont permis de , définir les différentes méthodologies utilisées par les bureaux d'etudes et de mettre en évidence les lacunes d'ordre méthodologique. - Un cadre méthodologique cohérent comprenant des méthodes et propositions améliorées ou nouvelles, a été défini. Cet organigramme a été construit de façon à pouvoir réaliser les tests et les comparaisons des méthodes retenues. - Un outil informatique a été construit et a permis d'effectuer les simulations et les tests envisagés. Une étude comparative des résultats a permis de mettre en évidence des éléments méthodologiques nouveaux concernant les méthodes basées sur le principe de la simulation de phénomènes pluvieux et le principe d'utilisation de concentrations moyennes en polluants.

  • Titre traduit

    = Development of a methodology to determine the flux discharged by a combined sewer network


  • Résumé

    There are about twenty years ago, nobody was interested by combined sewer overflow phenomenas in storm weather. The water or urban runoff have been supposed "clean" and one considered that the dilution of dry weather effluent in the storm water decrease the impact of the pollution generated by overflows. The recent quality studies about water runoff have showed the importance of this water's pollution. So, actually it is admited that combined se~er systems represent an important source of pollution for the natural environment. In this thesis, methodology to estimate combined overflows has been elaborated after exploitation of data resulted from french concrete case studies where such problems a're observed. The study has been realised in four steps: -A bibliography study have allowed to discover the actual state of the problem in terms of existant methods conceming both experimentation and modelling, and to definie the research needs. -Studies french have been analysed and exploited to definie the differents methods used by study offices, and to show methodological lacunas from the observations made and the got results. - Methods and new propositions have been defined and coherent methodological diagram has been realized to compar and test these methods. - A computer tool have been conceived to make the simulations and the defined tests. New methods about the simulation of rainfall and the use of polluant concentrations, have been defined.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (415 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Institut national des sciences appliquées (Villeurbanne, Rhône). Service Commun de la Documentation Doc'INSA.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : C.83(1297)
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.