Potentialisations et antagonistes de l'anesthésie à la kétamine chez le chien

par Fariz Baha

Thèse de doctorat en Physiologie animale

Sous la direction de Michel Candau.

Soutenue en 1991

à Toulouse, INPT .


  • Résumé

    L'analyse frequentielle de l'electroencephalogramme permet de quantifier l'activite electrocorticale au cours des etats physiologiques et de l'anesthesie. Chez le chien la synchronisation induite par l'administration de ketamine differe de celle observee au cours du sommeil lent et de celle consecutive a l'administration de penthiobarbital. L'activite de la ketamine depend de sa structure, de la dose et du mode d'administration. Seul l'isomere dextrogyre provoque une anesthesie profonde, accompagnee de myoresolution. L'isomere levogyre est pratiquement inactif. Administree par voie intrathecale la ketamine racemique provoque une anesthesie locoregionale comparable a celle induite par les derives de la cocaine. Seules les benzodiazepines ne possedant pas d'affinite pour les recepteurs n-methyl d aspartate potentialisent l'effet de la ketamine. Ainsi, le diazepam possede-t-il un effet antagoniste dose dependant sur la narcose produite par la ketamine. La clonidine associee a la ketamine augmente significativement le degre de l'anesthesie (profondeur et duree) et de myoresolution. A doses equivalentes la clonidine potentialise de facon plus puissante que la xylazine l'action de la ketamine. La yohimbine, mais surtout l'association yohimbine-naloxone, sont des antagonistes de l'action anesthesique et myorelaxante de l'association clonidine-ketamine

  • Titre traduit

    Potentiations and antagonisms of ketamine anaesthesia in dog


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 158 f.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 121-148

Où se trouve cette thèse ?