Regénération de plantes à partir de photoplastes chez le genre Helianthus et hybridation somatique entre le tournesol cultivé et les tournesols sauvages

par Christel Aslane-Chanabe

Thèse de doctorat en Biologie et technologie végétales

Sous la direction de Gilbert Alibert.

Soutenue en 1991

à Toulouse, INPT .


  • Résumé

    L'amelioration genetique du tournesol cultive necessite l'introduction de caracteres agronomiquement interessants provenant des tournesols sauvages. En raison de la difficulte des croisements interspecifiques, l'hybridation somatique a ete retenue pour resoudre ce probleme. Cette technique requiert la maitrise de la regeneration de plantes entieres a partir de protoplastes, la mise au point d'un protocole de fusion performant et d'une methode de selection des produits de fusion. L'etude a porte sur divers tournesols cultives ainsi que sur trois tournesols sauvages. Les protoplastes ont ete isoles a partir d'hypocotyles et un protocole standard d'isolement, de purification et de culture a ete mis au point. La culture apres inclusion des protoplastes dans l'agarose, en presence de faible teneur en acide 2,4-dichlorophenoxyacetique conduit, simultanement, au developpement de colonies classiques et d'embryoides. Chez helianthus petiolaris, ce systeme a permis, et ce pour la premiere fois dans le genre helianthus, la regeneration de plantules a partir de protoplastes. Au niveau de l'hybridation somatique, la methode d'electrofusion avec agregation prealable des protoplastes par le peg a ete retenue. L'application de cribles de selection sur les protoplastes parentaux a permis d'obtenir essentiellement des heterocaryons dans les melanges fusionnnes qui ont ete conduits jusqu'au stade cal. Les analyses isoenzymatiques de ces cals semblent confirmer la nature hybride des produits de fusion

  • Titre traduit

    Regeneration of plants from protoplasts in the genus Helianthus and somatic hybridization of cultivated and wild Sunflowers


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 186 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 153-179

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Ecole nationale supérieure agronomique. Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 1991INPT004A
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.