Contribution à l'étude des proverbes russes : la sémantique des noms d'animaux

par Catherine Blanchoud

Thèse de doctorat en Linguistique

Sous la direction de Jean-Pierre Benoist.

Soutenue en 1991

à Paris, INALCO .


  • Résumé

    Formée de deux lexèmes substantifs et d'une relation prédicative, l'"expérience" (un présupposé nécessaire à la compréhension de l'item préverbal) se voit prolonger par un système d'"orientations syntaxiques". Au cours de la première partie, cette notion est examinée sans référence au contexte. Puis, en seconde partie, les informations délivrées par l'examen simultané de l'expérience et du contexte sont présentées sous forme de description particulières, séquentielles et narratives, et dont les éléments constitutifs s'analysent au moyen des composantes syntaxique et sémantique. Enfin, la conclusion générale (incluant des commentaires élargis aux contes russes) montre les différentes strates de la thèse, c. A. D. L'évolution d'une simple unité lexicale, amenée à se doter d'un sémantisme basé sur l'"introjection" d'une relation prédicative expérientielle (première partie) affirmée ou niée (seconde partie), avant de prendre place à l'intérieur d'une entité (conclusive) plus large, le "groupement".

  • Titre traduit

    Contribution to the study of Russian proverbs : the semantics of animal lexeme


  • Résumé

    Formed of two substantival lexemes and a predicative relation, the "experience" (a necessary to the understanding of the proverbial item presupposition( is prolonged by a system of "syntactic orientations", in the first part, this notion is examined without a reference to the context. Then, in the second part, the informations provided by the simultaneous examination of experience and context are translated into the form of narrative sequential particular descriptions, the constituents of which are analyzed through the syntactical and semantic components. At last, the general conclusion (including some enlarged to the Russian tales comments) shows the different strata of the thesis, that is to say the evolution of a simple lexical unit to an unit which acquired a semanticism based on the "introjection" of affirmed or denied (second parts) experiential predicative relation (first part), before replacing itself into a larger (conclusive) entity, called the "grouping".

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque universitaire des langues et civilisations (Paris).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TH.613
  • Bibliothèque : Bibliothèque universitaire des langues et civilisations (Paris).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TH.614
  • Bibliothèque : Bibliothèque universitaire des langues et civilisations (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TH.C.613
  • Bibliothèque : Bibliothèque universitaire des langues et civilisations (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TH.C.614
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.