La maîtrise de la complexité par le développement de l'intelligence de l'organisation : éléments théoriques et un cas d'observation

par Thierry Picq

Thèse de doctorat en Sciences de gestion

Sous la direction de Humbert Lesca.

Soutenue en 1991

à Grenoble 2 .


  • Résumé

    De nombreux travaux scientifiques se rejoignent pour formuler des outils conceptuels aptes a representer et mieux comprendre les manifestations de desordre, d'incertitude, d7ale et de paradoxe qui caracterisent toute realite. Cette recherche ambitionne de contribuer a juger de la capacite de cette modelisation a fournir une nouvelle grille de lecture de ces systemes particulierement complexes que sont les entreprises. C'est le theme de la matiere grise (c'est-a-dire le regroupement de savoirs, de connaissances, competences et expertises) qui a ete choisi comme point d'application, l'intelligence et les facultes intellectuelles humaines etant reconnues unanimement comme la richesse majeure des entreprises dans un contexte de turbulence. Les concepts de la pensee complexe amenent a representer l'entreprise comme un "systeme cognitif", different de la simple juxtaposition de competences et de savoir-faire individuels. L'hypothese d'un developpement de cette "intelligence collective" selon un processus d'apprentissage organisationnel par stratifications successices complete cette construction conceptuelle. A partir d'une recherche-action effectuee au sein d'un cabinet de conseil, les elements theoriques seront illustres et discutes empiriquement.


  • Résumé

    Most of recent scientifics researches come to formulate new conceptual tools to represent and understand chaos, chance, paradoxes and fuzzy phenomenons of life. This research is willing to contribute to evaluate this model in its capacity to represent complex human organizations. Intelligence (i. A. Knowledge, know-how, skills. . . ) is the chosen subject. In a both internal and external complex environment, it's considered as the most important capital of firms. Complex modelisation represent organizations as "cognitive systems" different from the addition of individual skills. The hypothesis of a "collective intelligence" as a spiraloid organizational learning process is an other aspect of this theoretical construction. With the help of an action-research methodology, an empirical study in a consultant company provides illustrations of this conceptual model and relevant bases for thorough discussions.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (283-[22] f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 274-283. Notes bibliogr.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Service Interétablissement de la documentation (Saint-Martin-d'Hères, Isère). Bibliothèque universitaire Droit-Lettres.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TD 205141/1991/17
  • Bibliothèque : Service Interétablissement de la documentation (Saint-Martin-d'Hères, Isère). Bibliothèque universitaire Droit-Lettres.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université Grenoble Alpes. Institut d'Administration des Entreprises. Bibliothèque.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : M182
  • Bibliothèque : Université de Nantes. Service commun de la documentation. Section Droit et Sciences économiques.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TD GREN 1991 PIC
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.