La tyrosyl-tRNA synthétase de germe de blé : purification et caractérisation ; étude de son effet sur la traduction in vitro du RNA du virus de la mosaïque du brome, recherche de son gène

par Jean-Pierre Quivy

Thèse de doctorat en Biologie

Sous la direction de Jadwiga Chroboczek.

Soutenue en 1991

à Grenoble 1 .

    mots clés mots clés


  • Pas de résumé disponible.


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Les aminoacyl-trna synthetases (aars) sont des enzymes impliquees dans les premieres etapes de la synthese proteique. Elles catalysent le chargement d'un trna par son acide amine specifique. La purification de la tyrosyl-trna synthetase (tyrrs) cytoplasmique de germe de ble est decrite. Le cycle de purification permet a partir de 100 g de germe de ble d'obtenir 100 g a 200 mg d'enzyme pure et active. La tyrrs de germe de ble possede une structure de type 2 et un poids moleculaire de 110000 (=55000). Les constantes cinetiques et les optimums de concentration en atp/mg et kcl, ainsi que le ph optimum de la reaction enzymatique sont determines. Le rna constituant le genome du virus de la mosaique du brome (bmv) possede a son extremite 3-oh une structure en trna-like qui peut etre charge par la tyrosine par la tyrrs de la cellule hote. Le role de cette structure pour le cycle viral est etudie au niveau de la traduction du rna en proteines virales. Le modele experimental consiste a faire interagir le rna vital et la tyrrs de germe de ble pure, pendant ou avant la traduction in vitro du rna viral dans le systeme de synthese proteique acellulaire de germe de ble, et a mesurer l'efficacite de cette synthese proteique. Les resultats obtenus montrent que la propriete de tyrosylation ne semble pas etre importante pour la traduction in vitro du rna viral. La recherche du gene de la tyrrs de germe de ble est discutee. Des sondes oligonucleotidiques ainsi que le gene d'une tyrrs d'eucaryote inferieur utilises pour cribler des banques de dna genomique (embl 3) et de cdna (lambda gt-11) de ble, ainsi qu'un criblage immunologique de la banque d'expression lambda gt-11 n'ont pas permis d'obtenir des clones dont la sequence permettrait d'affirmer qu'il s'agit de la tyrrs. Des reactions de pcr effectuees sur du dna genomique et sur du cdna de ble (obtenu a partir de la banque lambda gt-11) se sont revelees infructueuses. Neanmoins, au cours d'un criblage de la banque de cdna, clone obtenu semble contenir environ 50% de la partie codante d'un gene d'aminotransferase

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 136, 11 f., [55] f. d'ill

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Service interétablissements de Documentation (Saint-Martin d'Hères, Isère). Bibliothèque universitaire de Sciences.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Service interétablissements de Documentation (Saint-Martin d'Hères, Isère). Bibliothèque universitaire de Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TS 91/GRE1/0108
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.