L'abrégé de l'Almageste, attribué à Averroès, dans sa version hébraïque : étude de la première partie

par juliane Lay

Thèse de doctorat en Sciences des religions

Sous la direction de Charles Touati.

Soutenue en 1991

à Paris, EPHE , en partenariat avec École pratique des hautes études. Section des sciences religieuses (Paris) (autre partenaire) .


  • Résumé

    La thèse porte sur la première des deux parties d'une œuvre inédite, attribuée à Averroès, l'abrège de l'Almageste. A notre connaissance, il ne subsiste aucune copie totale ou partielle de l'original arabe et il n'existe pas de traduction latine. Aujourd'hui, l'abrège ne peut donc être lu que dans sa version hébraïque, conservée dans onze manuscrits. La traduction a été réalisée, à la demande de l'empereur Fréderic II, par Jacob Anatoli (Naples, 1235). Notre travail comporte trois parties : une édition critique, une traduction française et des commentaires. Le but poursuivi était de contribuer à faire connaitre l'abrégé dans les meilleures conditions. L'édition réalisée est véritablement "critique". En effet, nous n'avons procédé à l'établissement du texte qu'après une étude comparative de tous les témoins conservés. Les résultats de cette enquête préalable sont présentés dans une "introduction a l'édition". La traduction française se veut fidele au texte fut-ce au détriment de son élégance. Nous lui avons joint un index des termes techniques (philosophie, astronomie). Les commentaires sont destinés à expliciter le texte quand une difficulté d'interprétation se pose. Ils rendent compte également des recherches entreprises. L'abrégé de l'Almageste, comme son titre l'indique, consiste essentiellement en un résumé de l'Almageste de Ptolémée, dans le prologue, l'auteur nous informe qu'en dépit des critiques qu'il a à formuler contre l'astronomie de son temps, au nom de la logique et de la physique d'Aristote, il se propose de recueillir, dans la première partie de l'abrégé, le minimum de connaissances en astronomie nécessaires à <la perfection de l'homme.

  • Titre traduit

    The compendium of the almagest, attributed to Averroes, in its Hebrew version : study of the first part


  • Résumé

    The thesis deals with the first of the two parts of an unpublished work, attributed to Averroes, the compendium of the almagest. So far as we know, no complete neither partial copy of the Arabic original subsists nor no translation into Latin exist. Nowadays, the compendium may only be read in its Hebrew version, preserved in eleven manuscripts. The translation was achieved at the request of the emperor Frederick II, by Jacob Anatoli (Naples, 1235) our work is divided into three parts; a critical edition, a translation into French and commentaries. The aim was to contribute to make known the text of the compendium in the best conditions. The achieved edition is truly "critical". As a matter of fact, we set up the text only after making a comparative study of all the preserved manuscripts. The results obtained by this preliminary investigation are provided in an "introduction to the edition". We wanted the French translation to be close to the text even if that makes it less neat. We enclosed an index of the technical terms (philosophy, astronomy). The commentaries aim at clarifying the text in case of difficulty about interpretation. They also account for undertaken researches. The compendium of the almagest, as its title says, consists essentially in a summary of the Ptolemy’s almagest. In the prologue, the author informs us that, in spite of the criticisms he has to express against astronomy of his time in the name of the Aristotelian logic and physics, he intends to collect, in the first part of the compendium, the minimum knowledge in astronomy necessary to human perfection.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 1991 par A.N.R.T à Lille

L'Abrégé de l'almageste, attribué à Averroes, dans sa version hébrai͏̈que : étude de la première partie


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (foliotation multiple [446] f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliographie et index en fin de volume

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne. Fonds général.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TMC 92-651
  • Bibliothèque : Observatoire de Paris (Section de Paris). Bibliothèque.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : 7850
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : I 4= 15029
  • Bibliothèque : Campus Condorcet (Aubervilliers). Grand Equipement Documentaire.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : DOC 216

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université de Lille. Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de Sciences Humaines et Sociales.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 1991EPHE3014
  • Bibliothèque : Bibliothèque nationale et universitaire de Strasbourg.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TH.MF.PA.EP.LETT.91
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 1991 par A.N.R.T à Lille

Informations

  • Sous le titre : L'Abrégé de l'almageste, attribué à Averroes, dans sa version hébrai͏̈que : étude de la première partie
  • Dans la collection : Lillethèses , 02941767
  • Détails : 1 vol. (pagination multiple)
  • Annexes : Index
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.