Reconstruction tridimensionnelle d'objets. Application a la radiographie industrielle a partir d'un nombre tres limite de projections

par Catherine Klifa

Thèse de doctorat en Sciences appliquées

Sous la direction de HENRI MAITRE.

Soutenue en 1991

à Paris, ENST .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Cette etude consiste en une reconstruction tridimensionnelle de defaut a partir d'un nombre tres limite de radiographies prises a differentes incidences, afin d'apporter une information sur l'orientation du defaut dans la piece inspectee. Le probleme etant mal pose, il est necessaire d'apporter de l'information a priori pour obtenir une solution acceptable. Nous avons oriente cette etude d'une part vers une reconstruction de la forme generale du defaut (enveloppe convexe) et non pas du defaut lui-meme, et d'autre part vers une methode de reconstruction permettant d'introduire de l'information a priori sur le defaut. La premiere etape de notre algorithme consiste en une reconstruction par methode iterative classique de type a. R. T. (algebraic reconstruction techniques) qui fournit un volume tridimensionnel contenant le defaut et presentant beaucoup d'artefacts et de bruit lie aux donnees et a la reconstruction. Puis une methode de restauration introduisant une modelisation par champs de markov permet de prendre en compte, dans la zone tridimensionnelle, les caracteristiques geometriques et locales du defaut, ce qui fournit une contrainte de support qui sera re-injectee dans la methode de reconstruction. Finalement la derniere partie presente la mise en place de l'algorithme sur des radiographies reelles


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Annexes : 135 REF

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : IMT Mines Albi. Centre de documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : M230-KLI
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.