Extraction des proteines par micelles inverses

par CLAUDE JOLIVALT MACKOWIAK

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de Henri Renon.

Soutenue en 1991

à l'EMP .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    L'extraction par micelles inverses est un procede biphasique d'extraction; la phase aqueuse contenant la proteine a extraire est contactee avec une phase organique immiscible. A l'equilibre, la proteine se partage entre la phase aqueuse et la phase organique. Dans la phase organique, la proteine est solubilisee dans le cur aqueux des micelles inverses qui sont entourees d'une coquille de molecules de tensioactif. Ce travail, a caractere essentiellement experimental, s'est focalise sur l'etude de systemes differents. On a montre que l'alpha chymotrypsine pouvait etre extraite a 90% dans des systemes micellaires formes d'aliquat, un tensioactif cationique, mais la proteine a perdu son activite enzymatique. Dans les microemulsions de dodecyl benzene sulfonate de sodium, le cytochrome c peut etre extrait a 100% tant que sa concentration en phase organique est inferieure a la concentration de micelles initiales. Toutes les proteines extraites dans ce systeme, conservent leur activite apres desextraction. Dans chacun de ces systemes, on a montre l'influence des interactions electrostatiques sur le partage des proteines en faisant varier la composition du systeme micellaire (salinite, ph, concentration de tensioactif et cotensioactif)


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Annexes : 140 REF

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Mines ParisTech. Bibliothèque.
  • Accessible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.