Influence des contraintes residuelles induites par usinage sur la tenue en fatigue des materiaux metalliques aeronautiques

par SANDRINE BRUNET

Thèse de doctorat en Sciences appliquées

Sous la direction de TORBATY.

Soutenue en 1991

à Paris. ENSAM .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    La realisation des pieces vitales aeronautiques doit repondre aux trois criteres de qualite que sont la tolerance dimensionnelle, l'etat de surface et la tenue en fatigue. Il est donc important d'estimer l'influence des conditions de coupe sur l'integrite d'une surface usinee vis-a-vis de la fatigue. Cette etude s'est basee sur l'investigation du domaine de validite de plusieurs couples outil/matiere parametres pour une logiciel de coupe optimisee. Ainsi des essais de tournage en chariotage ont ete pratiques sur l'acier 30 cnd 16, sur l'alliage de titane ta6v et de fraisage sur l'alliage d'aluminium 7075 t 7351. Les contraintes residuelles ont ete analysees par la methode de la diffraction des rayons x. Des essais de fatigue en flexion plane ondulee sur des eprouvettes tournees et fraisees ont ete realises. Des gains importants sur la limite d'endurance pour le tournage du 30 cnd 16 et le fraisage en roulant du 7075 t 7351 peuvent etre obtenus en fonction des conditions de coupe appliquees. Une correlation a pu etre etablie entre les contraintes residuelles de ces deux cas d'usinage et la tenue en fatigue. Pour les deux autres cas, l'etat de surface geometrique grossier est preponderant sur l'etat de surface mecanique et penalise la tenue en fatigue des eprouvettes


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Annexes : 71 REF

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Arts et Métiers ParisTech. Centre d'enseignement et de recherche. Bibliothèque.
  • Accessible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.