Prise en consideration du sens freudien de la figurabilite dans certaines productions psychiques et culturelles. 1. Langages du cinema : autour de l'imagerie du premier film psychanalytique. 2. langages de la parole, de la theorie, de la litterature

par Patrick Lacoste

Thèse de doctorat en Linguistique

Sous la direction de LOUIS MARIN.

Soutenue en 1991

à l'EHESS .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    1. Les enigmes que le travail de figuration pise a l'activite de penser ont trouve un point critique, en 1925, au moment du premier projet cinematographique concernant la psychanalyse. Cette entreprise fur diversement accueillie, et par freud le premier qui pretendit aussitot que les abstractions de la psychanalyse n'etaient pas figurables de facons plastique. A partir de cette remarque inaugurable, nous avons tente d'interpreter la notion de figurabilite a la fois dans le champ de la clinique et dans le champ de la culture, en confrontant tout d'abord l'histoire de la psychanalyse et l'histoire du cinema puis en elargissant le debat a propos des notions d'image et d'imagerie. 2. Afin d'evaluer l'interet de la psychanalyse pour les sciences du langage, les cliniques de la parole nous semblent exiger une expistemologie qui soit aussi une clinique des theorisations. Les differentes scenographies issues d'un type d'observation que l'experimentalisme ne suffit pas a decrire. Interrogent la "valeur de representation figuree" des concepts freudiens. En outre, l'etude de la pensee magique, pour ses effets dans la situation transferentielle, conduit a concevoir une oppostion utile entre le pouvoir des images et la capacite des mots, et de meme un conflit necessaire entre l'imaginaire et l'imagination, selon que figurations et defigurations sont tour a tour effectuees par la parole, par la theorie, ou par la litterature.


  • Résumé

    1. The freudian means of representation into thinking became a peculiar question, in 1925, when germans attempted to make a silent-movie on psychoanalysis. This project was regarded in quite differnet ways and freud replied immediately that psychoanalytical concepts were unable to be figures. Asking this first reply for consequences on cinsiderations of representability, we have extended this concept on clinical and cultural fields, looking for documents upon history of psychoanalysis and upon history of cinema ; then, we have more widely discussed about representation of pictures and psychical imagery. 2. Towards assessment of philological interest of psychoanalysis; clinical approaches of speech are asking ofr epistemology according to clinical approaches of theories too. Different stage directions for a typical observation - what kind of observation applied sciences could not include - are inquiring own freudian's concepts'representability. Furthermore, studying magical thinking leads us to conceive, considering its effects into transferance, a useful opposition between image's power and words'ability, and a necessary conflict between imaginary and imagination, according as representations and defacements are by turns results of speech, theory or litterature.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Notes : Publication autorisée par le jury

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : MSH TH 4002 (1)
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : MSH TH 4002 (2)
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.