Les Handicaps d'un choix tardif du modèle N. P. I. De développement : la fonction stratégique des exportations textiles chinoises pendant la décennie réformatrice 1979-1989 : priorité nouvelle et poids du passé

par François-Yves Damon

Thèse de doctorat en Histoire

Sous la direction de Marie-Claire Bergère.

Soutenue en 1991

à Paris, EHESS .


  • Résumé

    Le iiie plenum du xie comite central choisit, en decembre 1978, le modele de developpement des nouveaux pays industrialises : modernisation financee par l'exportation de textile-vetements. Mais ce choix tardif met en evidence le retard accumule par trente ans de non-priorite textile : batiments vieilles, parcmachines obsolete, dememe revele t-il la persistance de mentalites routinieres formees a la sous-productivite de la periode de planification centralisee. Le iiie plenum du xiie comite central favorise l'autonomie gestionnaire de l'entreprise a partir de septembre 1984. Mais celle-ci se heurte a la remise en question du statut d'ouvrier a vie et a la baisse de salaire decennale. Le systeme du double prix plan-marche destine a encourager la production hors-plan favorise la speculation au profit des entreprises des municipalites et villages et au detriment des entreprises d'etat. L'industrie textile chinoise orientee a l'exportation a cependant surmonte une partie de ses archaismes technique et organisationnels. Elle a concurrence efficacement les autres pays en voie de developpement et les npi sur les marches les pays industrialises dans le cadre de l'accord multifibre. Sa part du marche textile mondial est passee de 5% en 1982 a 8% en 1988; mais les vetements ne constituent que 15% de la production chinoise contre 80% en coree du sud. L'economie ouverte a accentue le decouplage hinterland-provinces littorales au profit de celles-ci. La banque mondiale credite la chine du plus fort potentiel de croissance d'exportations textiles

  • Titre traduit

    The disadvantages of a late choice of development model for nics. The strategic function of chinese textile exports rduring the decade of reform 1979-1989 : a new priority and the burden of past


  • Résumé

    In december 1978, the third plenum of the eleventh central comittee chose the development model of the newly industialised countries : modernisation financed by the export of textiles and clothes. But this late choice highlights how far china has fallen behind because of thirty years of not giving priority to textiles : outdated buildings, obsolete machinery ; it also reveals the persistence of a routinist mentality of under-production formed during the period of central planning the third plenum of the twelth central committee favoured autonomous management of companies from september 1984. This policy goes against the job-for-life status and the reduction in salary over ten years. The dual-pricing system, plan and market, designed to encourage out-plan productions favours speculation benefitting enterprises owned by townships and villages to the detriment of state-run enterprises. The export-oriented chinese textile industry has, however, overcome some of its archaic organisation and techniques. On the markets of the industrialised countries, it has, within the context of the multifibre agreement, competed effectively with other developing countries and those newly industrialised. Its share of the world textile market rose from 5% in 1982 to 8% in 1988. But clothes constitute only 15% of chinese production compared with 80% in south korea. . .

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Notes : Publication autorisée par le jury

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : MSH TH 3961

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TMC 92-800
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.