Démocratie et justice dans l'Argentine post-dictatoriale : 1983-1989

par Raúl Enrique Rojo

Thèse de doctorat en Sociologie

Sous la direction de Alain Touraine.

Soutenue en 1991

à l'EHESS .


  • Résumé

    La these vise le redressement de la democratie en argentine entre 1989 et 1989, et le role de la justice dans ce processus. La premiere partie s'ouvre sur l'examen des avatars de la transition democratique en partant de l'idee que celle-ci a du operer dans le contexte d'une double crise : politique et economique. Le texte propose alors l'etude des alternatives politiques qu'implique la transition pour le gouvernement d'alfonsin, de leur relation avec les processus decisionels et la representation des interets, et de leur affrontement avec les corporations. La seconde partie est consacree a l'explication des cadres conceptuels disponibles pour interpreter ce qui s'est passe pendant les six premieres annees de la transition democratique, grace a l'articulation des points de vue critiques qui offrent quelques unes des principales theories socio-politiques. Si les instances democratiques demeurent ouvertes et en vigueur, la demicratie est d'une faiblesse endemique, comme le montre la troisieme partie, a l'aide d'un modele concu par alain touraine. La quatrieme partie prend pour sujet la justice pendant la gestion alfonsiniste. A tel effet on en fait trois coupures : 1) la justice comme l'intitution a laquelle le gouvernement chargea de regler les aspects conflictuels de la guerre sale; 2) l'activisme de la cour supreme et 3) quelle justice pour la democratie? la conclusion fait le point sur l'option alfonsiniste : un projet republicano-liberal plus que democratique tout court.


  • Résumé

    The thesis deals with the recovery of demacracy in argentina between 1983 and 1989 and on the part played by justice in the process. The first part opens on the survey of the misadventures of the democratic transition on the basis that its context was one of double crisis, both political and economic. The text goes on to study the political alternitives that the mutation meant for alfonsin's gouvernment, their relationship with the decision-making processes and the representation of interests, and their confrontation with the corporate bodies. The second part is dedicated to explaining the conceptual frameworks available for interpretation of the events that took place during the frist six years of the democratic transition by means of the connection of the critical viewpoints which give some of the main socio-political theories. Albeit democratic instances remain open and enforced, the weakness of democracy is endemic, as shown in the third part by means of a model devised by alain touraine. The fourt part concerns justice under alfonsin's management. To that end it was made to fall into three parts : justice as the institution that the governement put in charge of settling the conflicting aspects of the guerra sucia; 2) the activism of the supreme court; 3) what king of justice for the democracy? the conclusuin sums up alfonsin's option : a liberal-republican plan rather than simply a democratic one.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 401 f.
  • Notes : Publication autorisée par le jury

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Institut des hautes études de l'Amérique latine. Bibliothèque Pierre-Monbeig.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : MSH TH 3982
  • Bibliothèque : Fondation nationale des sciences politiques. Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.