De l'autre côté du miroir : nationalité et citoyenneté, un exemple britannique pour des questions françaises

par Catherine Neveu

Thèse de doctorat en Ethnologie

Sous la direction de Emmanuel Terray.

Soutenue en 1991

à l'EHESS .


  • Résumé

    Par une demarche comparatiste, la these vise a interroger une situation britanique afin de mieux comprendre les enjeux et les formes des discussions autour des themes de l'immigration, de la nationalite et de la citoyennete en france. Au travers d'un travail de terrain mene a spitalfields, dans l'est de londres, la these explore les modes de representation et d'organisation de la population locale. Et principalement des populations white et bangladeshie. Les elements issus de ce travail de terrain sont alors utilises pour reinterroger la conception francaise liant nationalite et citoyennete. En introduisant le concept de "nationite" (sentiment individuel d'appartenance a une collectivite different de la nationalite), et en replacant la citoyennete dans sa dimension collective, ce sont egalement les processus dits "communautaires" qui sont examines ainsi que l'influence profonde que peut avoir la conception dominante de "l'identite nationale" dans la societe d'installation sur les modalites d'organisation des relations sociales et politiques entre populations "indigenes" et populations issues de l'immigration.


  • Résumé

    Through a comparatist approach, the research aims at questionning a british situation so as to better understand the stakes of the discussions in france about immigration, nationality and citizenship. Through a fieldwork carried out in spitalfields. In the east end of london, the research explores the modes of representation and of organisation of the local population. Mainly the white and bangladeshi populations. The results of this fieldwork are then used to question the french conception linking nationality and citizenship. By introducing the concept of "nation-ness" (as an individual feeling of belonging to a community different from nationality), and by replacing citizenship in its collective dimension, it is also the "communautary" processes which are examined, together with the deep influence the dominant conception of "national identity" within the society of settlement can have, on the ways social and political relationships between "indigenous" populations and populations of immigrant origins are organised.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 1993 par Éd. Karthala à Paris

Communauté, nationalité et citoyenneté : de l'autre côté du miroir, les bangladeshis de Londres


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Notes : Publication autorisée par le jury

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : MSH TH 3861
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.
Cette thèse a donné lieu à 1 publication .

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 1993 par Éd. Karthala à Paris

Informations

  • Sous le titre : Communauté, nationalité et citoyenneté : de l'autre côté du miroir, les bangladeshis de Londres
  • Dans la collection : Hommes et sociétés
  • Détails : 1 vol. (399 p.-[8] p. de pl.)
  • ISBN : 2-86537-424-6
  • Annexes : Bibliogr. p. [387]-396
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse ?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.