Elaboration d'une couche sensible incorporant des anticorps : Appplication aux immunocapteurs pour la détection directe de toxine bactérienne

par Valérie Billard

Thèse de doctorat en Sciences. Dispositifs de l'électronique intégrée

Sous la direction de Claude Martelet.

Soutenue en 1991

à l'Ecully, Ecole centrale de Lyon .


  • Résumé

    Un biocapteur est un dispositif capable de reconnaitre une substance biologique et de traduire cette reconnaissance en un signal electrique ou optique. La conception et la construction de biocapteurs necessite l'association de trois elements distincts: une partie sensible qui permet la reconnaissance specifique de l'espece a doser, le transducteur qui traduit l'interaction biochimique en un signal traite par un systeme donnant une information directement exploitable. Les progres de la microelectronique et de la technologie des semiconducteurs ont permis de resoudre l'integration du transducteur et du traitement du signal dans la mise au point de ces biocapteurs. Cependant le probleme le plus important reste celui de la couche sensible incorporant l'element biologique responsable de la specificite de reconnaissance. Dans ce travail, nous nous sommes interesses a la realisation d'un immunocapteur pour la detection d'une toxine bacterienne dans l'eau, et plus particulierement a l'elaboration de la couche sensible conservant une bonne accessibilite des sites de reconnaissance liee a une grande duree de vie. Dans une premiere partie, nous definirons les differents elements rentrant dans la composition de cet immunocapteur: le systeme immunologique, les structures electroniques, la mesure capacitive. Puis nous nous interesserons a l'immobilisation du materiel biologique proprement dit: preparation des structures avant d'immobiliser des anticorps et presentation des differentes techniques d'immobilisation (chapitre 2). Apres avoir presente les differentes etapes du couplage des anticorps a l'aide du glutaraldehyde, nous etudierons les differents parametres susceptibles d'influencer la fixation des anticorps afin d'optimiser la sensibilite de detection (chapitre 3). Comme les resultats obtenus n'ont pas ete suffisamment reproductibles et satisfaisants pour une application commerciale, une nouvelle technique a ete exploree: la technique langmuir blodgett. Enfin nous montrerons qu'il est possible d'utiliser la technique langmuir blodgett pour immobiliser des biomolecules et nous presenterons les resultats encourageants pour la conception d'un capteur (chapitre 4)


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (140 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 92 réf.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Ecole centrale de Lyon. Bibliothèque Michel Serres.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : T1414
  • Bibliothèque : Ecole centrale de Lyon. Bibliothèque Michel Serres.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : CentraleSupélec. Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : E1 53687
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.