Immunoréactivité de l'apolipoprotéine B humaine : variations expérimentales et physio-pathologiques

par Hassan Gandjini

Thèse de doctorat en Biochimie

Sous la direction de Philippe Gambert.

Soutenue en 1991

à Dijon .


  • Résumé

    L'étude de l'immunoréactivité des lipoprotéines de faible densite (LDL) a été entreprise à l'aide d'anticorps monoclonaux dirigés contre différentes parties de l'apolipoprotéine B (apo B). Le fractionnement des LDL humaines par ultracentrifugation zonale et par chromatographie de filtration sur gel a montré l'existence de sous-populations de particules de taille et de composition chimique différentes. Les sous-populations de grande taille, plus riches en lipides, sont mieux reconnues par les anticorps monoclonaux anti-apo B. L'accessibilité vis-a-vis des anticorps monoclonaux diminue dans les LDL de petite taille avec la diminution du rapport lipide/protéine. La relation entre accessibilité des épitopes et la composition lipidique a été vérifiée dans les LDL oxydées. L'incubation des LDL in vitro en présence des ions Cu++ ou de l'association phospholipase A2+lipoxygenase, est suivie d'une diminution importante de leur teneur en acides gras polyinsaturés ainsi qu'en esters de cholestérol. Ce changement important de la composition lipidique lors de l'oxydation des LDL est suivi par une diminution de l'immunoréactivité des épitopes les plus en contact des lipides. A l'inverse l'immunoréactivité d'un épitope situé au niveau de la partie N-terminale dans une partie de l'apo B qui est moins au contact de lipides est peu altérée. La sensibilité d'un épitope à l'oxydation dépendrait donc de sa localisation et de son environnement lipidique. Le modèle de LDL-aphérèse a été choisi pour approcher les changements d'immunoréactivité des LDL in vivo. Il a été montré que la composition et l'immunoréactivité des LDL à la suite du traitement aphérétique étaient différents des lLDLavant le traitement. Les particules après LDL-aphérèse pourraient être les LDL nouvellement synthétisées différentes de celles ayant subi des modifications structurales par sejour prolongé dans l'espace intravasculaire. Les résultats de ce travail ont montré que les modifications de la composition lipidique des LDL entrainent des changements au niveau de l'accessibilité des épitopes vis-a-vis des anticorps monoclonaux. Les anticorps monoclonaux pourraient constituer un moyen d'étudier les changements de la conformation de l'apo B aussi bien in vitro qu'in vivo.

  • Titre traduit

    Immunoreactivity of human apolipoprotein B : experimental and physio-pathological variations


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (IV-122 f.)
  • Annexes : Bibliographie f. 99-122, [155] réf.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Bourgogne. Service commun de la documentation. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TDDIJON/1991/34
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.