Du nous fidèle chez Gabriel Marcel

par MASIALA KHONDE

Thèse de doctorat en Philosophie

Sous la direction de Jean Brun.

Soutenue en 1991

à Dijon .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    La métaphysique de Gabriel Marcel, exposée généralement dans une dispersion flagrante, se réduit à une métaphysique du "nous sommes". C'est par là que se définit toute question ontologique. Les relations intersubjectives se caractérisent essentiellement par la promesse de fidélité qui se veut créatrice, renouvelant les sujets en communion. Ces relations ne prennent leur véritable sens que lorsqu'elles s'élèvent à un ordre spirituel par la foi au transcendant. En évoquant le concept d'harmonie caractérisant la fidélité intersubjective, il est possible de considérer le monde comme une grande table d'harmonie. Le contexte socioreligieux suggère également cette harmonie qui dépasse largement les limites dyadiques fixées fallacieusement selon les catégories de l'avoir : l'être aime n'est pas un avoir aimé. L'iconoclaste de Gabriel Marcel met en évidence cet avoir impliqué dans l'union physique comme altération et comme un certain "centre tonique" de l'harmonie intersubjective.

  • Titre traduit

    About the fidelity in Gabriel Marcel's philosophy


  • Résumé

    Gabriel Marcel's metaphysic, generally expounded in a flagrant scattering, reduces itself in a metaphysic of a "we are". All the ontologic question is defined in this way. Intersubjective relations have essentially as characteristics fidelity promise which wants itself to be creative, renovating united subjects. These relations take their real meaning only while they rise themselves by the faith to the transcendent. By calling the concept of harmony up, which characterizes intersubjective fidelity, we can consider the world as a great harmony table. The socio-religious context suggests alike this harmony which exceeds largely the dyadic limits falaciously fixed according to the property categories: the loved being isn't a loved thing. The "l'iconoclaste" of Gabriel Marcel makes evident this property implied in the physic union as alteration and as a some "little tonic center" of the intersubjective harmony.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Notes : Thèse non corrigée

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université de Bourgogne. Service commun de la documentation. Section Droit-Lettres.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 179945
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.