Contribution a la modelisation des problemes non lineaires : contact, plasticite et endommagement

par ZHI QIANG FENG

Thèse de doctorat en Physique

Sous la direction de Gilbert Touzot.

Soutenue en 1991

à Compiègne .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Cette these comporte trois parties. La premiere partie est consacree a la modelisation des problemes de contact et de frottement. Une methode mixte est proposee. Elle consiste a resoudre l'equation condensee d'equilibre accompagnee des inequations de contact et de frottement par un algorithme iteratif. Un nouveau modele de materiaux msi est presente ici pour generaliser a la fois les materiaux standards et non standards. Il permet de coupler le contact unilateral et le frottement. La deuxieme partie concerne la modelisation des problemes en grandes deformations rigide-plastiques et la resolution des equations non lineaires et differentielles. On se place dans le cadre de la mecanique des solides en grandes deformations rigide-plastiques. Nous presentons les formulations generales bien adaptees aux resolutions numeriques du probleme de mise en forme de metaux. La methode de continuation est utilisee a la resolution des equations non lineaires avec un controle automatique de taille du pas. Differents algorithmes d'integration numerique de lois de comportement sont egalement presentes. La troisieme partie traite le probleme de couplage entre les lois de comportement elastoplastique et les lois d'evolution de l'endommagement. Nous avons prouve la validite et l'efficacite de deux modeles. Plusieurs exemples, de complexites variees, illustrent les formulations et les algorithmes proposes


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Annexes : 147 REF

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Technologie de Compiègne. Service Commun de la Documentation.
  • Accessible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.