Influence de modifications locales sur le flux d'énergie dans les structures à paroi mince

par Léon Gavric

Thèse de doctorat en Mécanique appliquée et matériaux

Sous la direction de Peter Wagstaff.


  • Résumé

    La représentation modale est utilisée pour exprimer le vecteur de l'intensité vibratoire complexe qui représente le flux d'énergie dans les structures à parois minces. Une technique de calcul est développée à cette fin, fondée sur l'analyse modale, qui autorise des modifications constitutives tout en retenant les paramètres modaux de la structure initiale (non modifiée). La modification peut être opérée en des points discrets ou dans des régions continues. L'influence des modes d'ordre supérieur, qui sont impossibles à extraire par les procédures numériques existantes, est prise en compte en utilisant la réponse quasi-statique correspondante (« solution statique balayée »). Afin de vérifier la technique du calcul, des exemples numériques sont comparés aux résultats analytiques obtenus antérieurement pour une poutre et une plaque en appui simple. La concordance entre ces résultats est remarquable, si la solution statique « balayée » est utilisée en tant que mode supplémentaire. Divers éléments finis ont été passés en revue à des fins de calcul de l'intensité vibratoire. Les méthodes de calcul ainsi développées ont été appliquées à différents types de structures à paroi mince

  • Titre traduit

    Influence of local modifications on energy flow in thin-walled structures


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (155 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. 34 réf.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Technologie de Compiègne. Service Commun de la Documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 1991 GAV 438
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.