Devenir in vivo d'un polymétabolite transporteur potentiel de médicaments : le poly (B-acide malique)

par Philippe Fournie de la Martinie

Thèse de doctorat en Génie Enzymatique, Bioconversion et Microbiologie

Sous la direction de Dominique Domurado.


  • Résumé

    Dans le but de combattre les infections intracellulaires, ce travail se propose de développer une association moléculaire tripartite composée d'un antibiotique, d'un résidu de reconnaissance et d'un transporteur macromoléculaire. Dans un premier temps, nous nous sommes attachés à déterminer la biodistribution du transporteur. Il s'agit d'un polyanion synthétique (M. M. 20-30 000) : le poly (B-acide malique) marquée au 14c en bout de chaîne puis au sein de l'unité monomère. Pour ces deux marquages, 3 principaux résultats ont été obtenus : - ce transporteur n'est pas métabolisé - une rapide et importante excrétion urinaire a été observée (70% après 1 heure, 90% après 6 heures) - une activité faible (1-15%) a été mise en évidence dans les organes échantillonnés). Enfin, de la D-mannosamine a été couplée sur le poly (B-acide malique) dans le but de déterminer ses potentialités à conduire un principe actif vers les populations de macrophages. La biodistribution du polymère mannosylé a été établie. Les résultats obtenus n'ont pas montré de différences significatives par comparaison avec ceux enregistres avec le polymère non couplé.

  • Titre traduit

    In vivo fate of end-chain and repeat unit-radiolabelled poly (B-malic acid), a potential drug carrier


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (122 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. 125 réf.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Technologie de Compiègne. Service Commun de la Documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 1991 FOU 370
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.