Etude des orages de grele par radar a diversite de polarisation en bande-s. Apports pour la detection et la quantification de l'intensite de la grele

par Daniel Husson

Thèse de doctorat en Terre, océan, espace

Sous la direction de Yves Pointin.

Soutenue en 1991

à Clermont Ferrand 2 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Des mesures de precipitations orageuses, obtenues conjointement en altitude par un radar a double polarisation et au sol par un reseau de grelimetres pendant l'experience auvergne, sont analysees pour evaluer l'apport de la double polarisation pour detecter la grele dans les precipitations en altitude et pour aider a quantifier l'intensite des chutes de grele au sol. La premiere partie est consacree a la description des methodes de mesures des precipitations de grele par radar et par grelimetres. L'etude presente les difficultes specifiques de la mesure de la grele par radar en raison de la grande variabilite de ses caracteristiques physiques: repartition dimensionnelle, forme (spherique, ellipsoidale) ou nature (seche, mouillee, spongieuse). La seconde partie analyse les caracteristiques de reflectivite z#h et de reflectivite differentielle z#d#r des precipitations de grele. L'etude montre que la presence de grele dans les precipitations se traduit generalement par des valeurs moyennes de z#d#r plus faible que pour les precipitations de pluie de meme reflectivite z#h et qu'une meme evolution moyenne de z#h en fonction de z#d#r caracterise les precipitations greligenes de 3 journees orageuses; elle revele l'existence d'un seuil moyen de reflectivite z#h d'occurrence de grele vers 52 dbz et l'existence d'une tendance a la decroissance de z#d#r quand l'intensite de la grele augmente dans les precipitations mixtes composees de pluie et de grele. La troisieme partie decrit l'evolution theorique de z#h en fonction de z#d#r dans des precipitations mixtes. Calees sur les courbes experimentales moyennes de z#h en fonction de z#d#r, les abaques permettent de quantifier la reflectivite moyenne de la grele seule (zg) en fonction de z#h dans les precipitations mixtes. Enfin, la quatrieme partie presente, sur un cas de chute de grele, une etude comparative de differentes methodes d'estimation de l'energie cinetique de la grele, elaborees par d'autres auteurs pour un radar conventionnel, et etablies dans cette etude avec l'aide de la reflectivite differentielle. Un nouveau predicteur de l'intensite de la grele (l'ard), qui tient compte de z#h et de z#d#r pour quantifier la grele, est presente. L'apport du radar a double polarisation semble interessant pour estimer l'energie des chutes de grele de faible intensite avec l'ard et pour estimer l'energie des chutes d'intensite moyenne et forte avec les methodes issues du radar conventionnel mais adaptees en utilisant la reflectivite de la grele zg a la place de z#h


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Annexes : 92 REF

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque Clermont Université (Aubière). Section Sciences et Techniques.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université Blaise Pascal. Département de physique. Bibliothèque.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : METEO47
  • Bibliothèque : Université d'Orléans. Service commun de la documentation.Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TS 7-1991-75
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.