Une Fusion manquée

par André Palluel-Guillard

Thèse de doctorat en Histoire

Sous la direction de Jean Tulard.

Soutenue en 1991

à l'Université Savoie Mont Blanc .


  • Résumé

    Durant quinze ans, le grand empire napoléonien fit vivre ensemble Genève et la Savoie enfin réunies depuis la grande cassure du XVIe siècle, mais ces deux entités pourtant francophones et voisines de la France restèrent réfractaires aussi bien à la centralisation qu'entre elles. En fait, le gouvernement impérial ne fut efficace qu'entre 1802 et 1811 c'est-à-dire entre la crise conjointe des séquelles du Directoire et de la mise en place du Consulat et la grande catastrophe économico-politique de 1811-1814 qui compromit la prospérité et la paix religieuses en aggravant la conscription et la fiscalité. En s'écartant des jacobins locaux profrancais, Napoléon restaura en fait les vieilles élites qui ne se rallièrent que superficiellement et qui trahirent à la première occasion dès qu'elles s'aperçurent de la vanité de leur participation. En profitant de la centralisation, du système continental et de la relative laïcité de l'état, Genève eut pu devenir le vrai centre de la région mais les atavismes amenèrent les Genevois à préférer leur célébrité européenne et les Savoyards affolés à se replier sur eux-mêmes pour ne pas être dominés par la richesse genevoise, d'ailleurs l'antagonisme religieux se chargeait bien d'empêcher toute entente. De ce fait chacun conserva ses structures culturelles et économiques même si la Savoie du Nord subit profondément l'influence genevoise. De ce fait les nationalismes l'emportèrent en 1814-1815. On pétitionna beaucoup ici mais en fait seule la volonté des grandes puissances décide du sort de chacun : Genève suivit la confédération suisse et la Savoie se rattacha au royaume sarde. . .


  • Résumé

    During 15 years, geneva savoie lived under the same french napoleonic system, joined together for the first time since th break of the xvi th century, but the french centralisation did not have enough time to integrate deeply two foreign communities even french speaking and very near the boarder of the "creat nation". The imperial government was efficient only during a few years between 1802 and 1811. He had first to settle the difficulties left by the directory and those inherent int the beginning of the consulate then he had to face the final great crisis which compromised the economy and the religious peace in the same time and which worsened the conscription and the tax system. Napoleon did not take care of the profrench jacobins from geneva and savoie so he restored the olf elites but the rallied him very superficially and they betrayed as soon as they realised how they took only a few advantages of their membership. Through the centralisation, the continental system and the religious freedom geneva would have been able to become the center and the leader of the whole region but the traditions were too strong and the "genevois" refused to renounce to their european celebrity and the "savoyards" much too poor and unprepared withdrew into themselves no to have such masters. Anyway powerful churches protestant as well as roman catholic, were too hostile to each other, to admit any connection between the two peoples. Geneva and savoie were too different to join

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 3 vol. (1730 p.)

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Savoie Mont Blanc (Chambéry). Service commun de la documentation et des bibliothèques universitaires. Sections Droit et Lettres.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université Savoie Mont Blanc (Chambéry). Service commun de la documentation et des bibliothèques universitaires. Sections Droit et Lettres.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université Savoie Mont Blanc (Chambéry). Service commun de la documentation et des bibliothèques universitaires. Sections Droit et Lettres.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université Savoie Mont Blanc (Chambéry). Service commun de la documentation et des bibliothèques universitaires. Sections Droit et Lettres.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : École pratique des hautes études. Service Commun de la documentation, des bibliothèques et des archives.
  • PEB soumis à condition
  • Cote : X 715 (1)
  • Bibliothèque : École pratique des hautes études. Service Commun de la documentation, des bibliothèques et des archives.
  • PEB soumis à condition
  • Cote : X 715 (2)
  • Bibliothèque : École pratique des hautes études. Service Commun de la documentation, des bibliothèques et des archives.
  • PEB soumis à condition
  • Cote : X 715 (3)
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.