Etude de formulations thermoplastiques ignifugees a l'aide d'hydroxyde d'aluminium : influence de l'agent de couplage matrice-charge

par FREDERIQUE HIBERT

Thèse de doctorat en Sciences et techniques

Sous la direction de Guy Levesque.

Soutenue en 1991

à Caen .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    La caracterisation, par des methodes physico-chimiques, de formulations thermoplastiques (pe, eva) ignifugees a l'aide de quantite importante d'hydroxyde d'aluminium (150pcr) a permis de mieux comprendre le role de l'agent de couplage vinyl silane et du peroxyde dans le melange. Les essais de gonflement et de solubilisation ainsi que l'etude morphologique par microscopie electronique a balayage laissent supposer que la matrice polymere est peu reticulee et que les deux agents contribuent a la formation de nouvelles liaisons chimiques au sein du melange. La nature de ces liaisons n'a pas pu etre determinee par spectroscopie infra-rouge en transmission et en reflexion diffuse. Des reactions de greffage, sans doute a l'origine de l'amelioration des proprietes mecaniques des melanges, interviennent probablement entre la charge ignifugeante et la phase thermoplastique par l'intermediaire de l'agent de couplage vinyle silane susceptible de se lier en presence de peroxyde a la fois a la charge et a la matrice polymere. La caracterisation par les essais mecaniques et la realisation de melanges avec de nouveaux agents de couplage ont montre que le systeme silane-peroxyde peut-etre avantageusement remplace, en presence ou non de peroxyde, par d'autres monomeres fonctionnels : silane amine, acides et anhydrides d'acides carboxyliques ou par des polymeres fonctionnels : polybutadiene carboxyle, copolymeres ou terpolymeres carboxyles. Le couplage matrice-charge semble pouvoir intervenir en absence de liaisons covalentes entre l'agent de couplage et la phase polymere s'il existe des interactions fortes telles que la compatibilite d'un agent de couplage macromoleculaire avec la matrice polymere. Quelques resultats obtenus avec de nouvelles charges ignifugeantes sont aussi presentes.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 117 p.
  • Annexes : 131 ref.

Où se trouve cette thèse ?