Contribution a l'etude du mecanisme de regulation par lh de la steroidogenese dans la cellule luteale

par HERVE MITTRE

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de Pierre Leymarie.

Soutenue en 1991

à Caen .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Le mecanisme de stimulation de la steroidogenese par les hormones antehypophysaires n'est que partiellement connu. Il est generalement admis que la voie principale de l'action hormonale passe par une augmentation du taux intracellulaire d'ampc suivie d'une activation des proteines kinases ampc dependantes (pka). Mais le mecanisme qui permet aux pka d'activer la transformation du cholesterol en pregnenolone, etape limitante de la steroidogenese, n'est pas elucide. Dans le cadre d'une etude du mecanisme de stimulation a court terme, nous avons explore deux hypotheses. 1) l'activation de l'etape de transformation du cholesterol en pregnenolone est le fait d'une phosphorylation du cytochrome p450scc. 2) la lh (et l'ampc) induit la synthese de proteines impliquees dans le mecanisme de regulation. Dans le cadre de la premiere hypothese, nous avons explore la phosphorylation par les pka purifiees a partir de corps jaune bovin, du cytochrome p450scc purifie a partir du meme tissu. De plus, nous avons etudie l'effet des pka sur l'activite du systeme enzymatique (cytochrome p450scc - adrenodoxine - adrenodoxine reductase) reconstitue a partir de ses differents elements prealablement purifies. Une etude des phosphorylations des proteines mitochondriales induites par lh a ete menee parallelement sur des suspensions de petites cellules luteales bovines incubees en presence d'acide phosphorique marque au p#3#2. Cette etude nous a permis de montrer que: le cytochrome p450scc n'est pas un substrat des pka et aucune des proteines mitochondriales phosphorylees dans les cellules entieres ne correspond au cytochrome p450scc. L'activite du systeme enzymatique reconstitue n'est pas modifiee sous l'action des pka. Dans les petites cellules luteales bovines, la lh induit la phosphorylation de proteines mitochondriales autres que le cytochrome p450scc. Mais, l'identite et le role de ces proteines est incon


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Annexes : 119 REF

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Caen Normandie. Bibliothèque universitaire Sciences - STAPS.
  • Accessible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.