Contribution à l'étude et à l'aménagement des ressources du milieu naturel : exemple de la colonisation des nouvelles terres et la dynamiques des agrosystèmes le long du Goroubi au Niger

par Amadou Boureima

Thèse de doctorat en Géographie de l'aménagement

Sous la direction de Alain Huetz de Lemps.

Soutenue en 1991

à Bordeaux 3 .


  • Résumé

    La region du goroubi, dans la bande meridionnale du niger ouest, fut pendant long-. Temps une zone peri-forestiere ou la presence de l'homme etait rare et limitee dans le temps. La region presente un relief assez plat et homogene aux sols fertiles, aptes a une cerealiculture extensive sur de grandes surfaces. On enregistre des totaux pluviometriques annuels de l'ordre de 600mm a 700mm, caracteristiques de la bande sahelosoudanienne. Les dernieres crises climatiques au niger (1973 et 1984) ont entraine une descente vers les sud des populations du nord, eprouves par la secheresse. Ils ont emigre notemment vers la region goroubi, encore humide et, de surcroit, sous peuplee. Cette migration des populations a ete encoura2gee par les autorites politiques, bien que les mesures necessaires n'aient pas ete prises pour faciliter un tel transfert. On assiste par consequent a un defrichement et une mise en culture de terres vierges du goroubi par les nouveaux immigres, mais egalement par d'autres exploitants qui resident pour la plupart dans la capitale. L'interpretation des photographies aerien nes de 1956, 1975 et nos propres observations sur le terrain en 1988 et 1989, ont fait ressortir la progression nette des terres defrichees et ont mis en exergue la degradation du milieu ecologique. L'amenagement de ce milieu passe par l'amelioration du systeme du culture, notamment par l'integration de l'elevage a l'agriculture et par la restitution de la fertilite du sol a l'aide de divers autresmoyens.

  • Titre traduit

    A contribution to the study and development of the ressources of natural environment : the example of the occupation's virgin lands and agrosystem dynamic along the goroubi in niger


  • Résumé

    For a long time, the goroubi's region, in the southern band of west niger, was a periforest area, where the presence of mankind was rare and limited in timer. This region presents a rather flat and homogeneous relief with fertil soils, adapted to extensive cereal farming over large areas. . Annual rainful is in the ordre of 600mm to 700mm, which is characteristic of this sahelian and sudanese band. This latest climatic crises in niger (1973-1984) have led to a southward migration of the northern populations afflicted by the drought. This migration concerns the goroubi region in particular, due to the favourable pluviometric conditions and under-populations. This migration has been encouraged by the politic authorities, even though necessary measures have not been taken in order to facilitate the southward migration. This had led to a clearing and a cultivation of the new goroubi lands by new immigrants and also by other farmers, who reside for the most part in the capital. An interpretation of areal photographs of 1956,1975 and our personal observations and groundwork in 1988 and 1989 have highlighted a clearcut progression and the degradation of the natural environment. The development of this environment requires an improvement in methods of livestock rearing in particular as well as various other methods aimed at the restoration of soil fertility.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 279 f.
  • Notes : Thèse non corrigée
  • Annexes : Bibliogr. p. 265-274

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Bordeaux Montaigne. Service Commun de la Documentation. Bibliothèque Universitaire Lettres et Sciences humaines.
  • Non disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université Bordeaux Montaigne. Service Commun de la Documentation. Bibliothèque de Géographie - Cartothèque.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 72318-43
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.