Révolution verte et développement rural : le cas de la région de Pondichéry (Inde méridionale)

par Kamala Marius-Gnanou

Thèse de doctorat en Géographie

Sous la direction de S. Singaravelou.

Soutenue en 1991

à Bordeaux 3 .


  • Résumé

    Enclavee dans le tamil nadu, la region de pondichery a connu grace aux techniques de la revolution verte -puits tubes, varietes a haut rendement, engrais et pesticides- a l'encadrement rural et a la capacite d'innovation des agriculteurs une intensification agricole sans precedent, en depit d'une baisse de la surface agricole utile liee a une urbanisation rapide et a une pression demographique de plus en plus forte. En une trentaine d'annees, cette intensite culturale croissante a permis un triplement de la production alimentaire (62663 t en 1986-87 contre 21649 t en 1956-57) et a entraine dans le meme temps un accroissement de l'emploi agricole essentiellement feminin. Mais si la revolution verte a conditionne une maitrise de l'espace rizicole et un developpement des cultures de la canne a sucre et du casuarina, elle semble avoir neglige les autres cultures alimentaires (millets et oleagineux). La hausse du revenu agricole a essentiellement profite aux exploitants, puisqu'elle a permis d'abaisser le seuil minimal d'une exploitation autosuffisante alimentairement. En revanche l'insuffisance de la diversification economique, la forte pression demographique et les salaires derisoires sont a l'origine d'une proletarisation de certains microexploitants et d'une pauperisation des sans-terre.


  • Résumé

    Enclaved in tamil nadu, the region of pondicherry has experienced an unprecedented cropping intensity, thanks to the package of the green revolution -tube wells, high yielding varieties, fertilizers and pesticiedes. The new rural structure and the innovating ability of the peasants have overcomed the fall of the net area sown due to fast urbanization and increasing demographic pressure. This growing cultural intensity has resulted a threefold food crop production (62. 663 t in 1986-87 vs 21. 649 t in 1956-57) and increased recourse to female agricultural labour. Eventhough the green revolution has contributed to boost rice production and to a lesser extent sugarcane and casuarina, it has neglicted the other food crops (millets and oilseeds). The increase of the agricultural output has benefited to the farmers, lowering the threshold of self-sufficient exploitation. In contrast, the insufficient diversification of the economy, the important demographic pressure and the paltry salaries lead to a proletarianization of some marginal farmers and to the pauperization of the landless.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 426 p., [5] f. de pl. dont [1] dépl
  • Notes : Publication autorisée par le jury

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Bordeaux Montaigne. Service Commun de la Documentation. Bibliothèque Universitaire Lettres et Sciences humaines.
  • Non disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université Bordeaux Montaigne. Service Commun de la Documentation. Bibliothèque de Géographie - Cartothèque.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université Paul-Valéry. Département de géographie. Bibliothèque.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : GOA 1.A-281
  • Bibliothèque : Université Toulouse Jean Jaurès. Bibliothèque universitaire centrale de lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.