Un missionnaire italien à la cour de Chine : Matteo Ripa : [peintre-graveur, introducteur de l'eau-forte en Chine]

par Christophe Comentale

Thèse de doctorat en Histoire de l'art moderne et contemporain

Sous la direction de Daniel Rabreau.

Soutenue en 1991

à Bordeaux 3 .


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Les echanges commerciaux et spirituels n'ont pas fait, au fil des dynasties, l'objet d'une continuite en chine. Sous les quing (1644-1911), un pretre italien, matteo ripa (1682-1745) accepte d'etre au service de l'empereur kangxi afin de pouvoir evangeliser ce pays. De retour en italie, ripa fonde a naples un institut specialise dans la formation de missionnaires etrangers. Chroniqueur, memorialiste, il refere a rome des ecarts faits en matiere liturgique par les jesuites, avec lesquels il est en desaccord. Il passe parallellement son temps au service du souverain pour lequel il grave en tailledouce les paysages les plus remarquables d'une residence estivale, et aussi des cartes geographiques. Il est l'introducteur de la technique de la taille-douce dans ce pays.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 4 vol. (391, ca 53, 36, ca 141 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 335-391

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Bordeaux Montaigne. Service Commun de la Documentation. Bibliothèque Universitaire Lettres et Sciences humaines.
  • Non disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.